Les leviers d'acquisition clients passés au crible Des leviers Web de plus en plus connectés au monde physique

Pourquoi parler de leviers offline dans un dossier sur les leviers d'acquisitions Web ? Tout simplement parce que l'essor du web est tel qu'il s'inscrit de plain-pied dans la stratégie de communication d'une marque, TV et print compris. "On ne peut plus raisonner en silo, en compartimentant les différents leviers d'acquisition, prévient Christophe Le Marchand. La stratégie d'acquisition doit se décliner de manière cohérente, aussi bien online qu'offline."

 

Il est, ainsi, de plus en plus fréquent de voir des ponts entre une campagne de communication télévisuelle et une opération online. "J'en veux pour preuve l'arrivée des pure-players en TV, obligés qu'ils étaient d'investir ce canal pour rivaliser avec les e-commerçants click and mortar." Autre exemple, l'essor de l'affiliation, en partie porté par la volonté du secteur de l'automobile de dynamiser l'activité de ses concessionnaires en générant des essais de véhicules.

 

20% du trafic Web via le mobile en 2012

Le mobile est, à ce titre, la meilleure des passerelles et son adoption chaque année plus importante laisse présager l'avènement d'une expérience utilisateur multi-connecté. "Aujourd'hui, entre 2 et 10% du trafic Web s'effectue via le mobile. Les prévisions 2012 sont de l'ordre de 20%", confirme le directeur du pôle digital d'Havas Digital Media. De quoi envisager de belles perspectives pour le CRM mobile grâce à l'envoi de SMS, d'e-mails et de notifications push sur mobile, pour entretenir la relation avec la clientèle.

Facebook / Affiliation