E-mail marketing : les performances secteur par secteur BtoB : les e-mails non aboutis atteignent une proportion inquiétante

Le secteur professionnel améliore en partie ses performances au cours du second semestre 2010. Les proportions "d'ouvreurs" et de "cliqueurs" s'améliorent, après la baisse constatée au semestre précédent.


En revanche la "réactivité", c'est à dire la part des personnes ayant ouvert un courriel qui cliquent ensuite sur un lien, baisse à 11,45 %. Autre sujet d'inquiétude, le taux de courriels qui n'aboutissent pas grimpe à près de 12 %, soit le niveau le plus important parmi les secteurs étudiés.

 

E-Mail marketing