Réussir son marketing Web : les bonnes feuilles Communiquer sur Facebook

"Contrairement aux autres supports publicitaires, le marketing sur Facebook ne se limite pas à créer des publicités et à payer pour leur diffusion. Il est possible de se limiter à cet aspect, mais ce serait passer à côté de ce qui fait la richesse de ce média. En effet, ces communautés autour d'une marque, d'une personne ou d'un lieu qui prennent corps grâce à Facebook ont un intérêt marketing en soi. Elles ont d'ailleurs donné naissance à un nouveau métier, celui des gestionnaires de communauté (ou "community manager" en anglais). Leur rôle est d'être la voix de l'entreprise pour tous ses fans. Son travail consiste d'une part à animer la page, c'est-à-dire à publier des informations. D'autre part à répondre aux questions et aux sollicitations des internautes. [...]


"Voir que tel ami a aimé une page, ou un statut, incite en effet un certain nombre de personnes à cliquer sur le lien correspondant"

A chaque fois qu'un internaute clique sur le bouton "J'aime", cette information est reprise sur son mur sous la forme d'un lien menant vers la page en question. C'est-à- dire que ses amis seront au courant (ils le verront dans leur "fil d'actualité"). Pour vous, cela signifiera que plus vos contenus seront dignes d'être aimés, plus ils auront d'impact. Voir que tel ami a aimé une page, ou un statut, incite en effet un certain nombre de personnes à cliquer sur le lien correspondant, créant ainsi la possibilité qu'il déclare l'aimer à son tour. C'est le fameux principe viral : l'information passe d'internautes en internautes, à la condition qu'elle soit intéressante au même titre qu'un virus passe d'organismes en organismes, pour peu qu'il soit efficace (et cela gratuitement !).


La gestion d'une page Facebook n'est donc pas aussi simple qu'on pourrait le penser de prime abord. Il est trivial de le rappeler mais important : les contenus diffusés doivent être intéressants. On pourrait être tenté de ne soumettre que des informations commerciales, des promotions, des incitations à l'achat. Ce serait une erreur parce que ces informations sont moins susceptibles d'être partagées (surtout si chaque nouveau statut concerne toujours la même chose) et parce que les internautes pourraient choisir de cacher le flux d'information en provenance de la page. En effet, pour permettre à ses membres de mieux gérer les contenus qu'ils souhaitent afficher dans leur page d'accueil, Facebook permet de masquer certains statuts en provenance de certaines pages (ou de certains amis). Il y a donc deux façons de se "désabonner" d'une page (pour reprendre la terminologie des listes de diffusion d'email) : d'une part en déclarant ne plus l'aimer (en un clic) ou d'autre part en masquant ses contributions. La richesse, l'intérêt et la variété des informations publiées par le gestionnaire de communauté sont donc cruciaux."


© 19 Editions, 2011

Facebook / Affiliation