Les innovations du salon e-marketing 2013 Mediabong apporte de l'inventaire vidéo contextualisé

Créée en mars 2011 par Yann Batard, un ancien directeur du digital du groupe NRJ et Laurent Bury, MediaBong est une start-up spécialisée dans la vidéo, mettant en relation producteurs, diffuseurs et annonceurs. La société, qui a levé 1 million d'euros auprès de Network Finances (fonds de Pascal Chevalier, Martin Genot et Gilles Enguehard), Jaïna Capital (Marc Simoncini), Orefi Orientale et Financière (Jacques-Antoine Granjon), Patrick Robin et François de la Villardière, permet l'indexation automatique de contenus vidéos sur les sites de ses partenaires éditeurs, en les affichant sur des pages sur lesquelles l'ajout fait sens d'un point de vue éditorial, grâce à une technologie de tracking sémantique. Le groupe peut également se charger de la commercialisation de cet inventaire, en pré-roll. "Nous offrons aux éditeurs qui n'en ont pas les moyens de produire leur propre contenu, des vidéos pertinentes, explique Laurent Bury. Les annonceurs peuvent quant à eux cibler une audience spécifique."

Bientôt disponible en RTB ? 

Alors que tout l'enjeu pour les groupes médias est de surfer sur la vague de croissance de la vidéo, la proposition de valeur de MediaBong, avec la création d'un inventaire ex-nihilo, a réussi à séduire quelques clients prestigieux parmi lesquels Amaury Medias, le Monde, AuFéminin et CCM Benchmark (éditeur du JDN). La société noue également des partenariats avec l'AFP ou Euronews côté producteurs de contenus. Le producteur, le diffuseur et l'opérateur touchent chacun un tiers des revenus publicitaires engrangés. A l'heure où le RTB s'invite sur le canal vidéo, MediaBong devrait bientôt finaliser l'ouverture de son ad-exchange vidéo.

 

CANAL +