Cinq conseils pour réduire votre taux de rebond Un taux de rebond qui excède 50% est mauvais signe

Le taux de rebond est le rapport entre le nombre d'internautes qui ne visitent qu'une page d'un site et le nombre de visiteurs total. Si sur la page d'arrivée le visiteur clique sur un lien sortant, un "mailto", se rend sur une page de formulaire, ou télécharge une brochure, qu'il sort du site sans consulter une deuxième page, il passe généralement en taux de sortie.

 

Si un taux de rebond élevé est une norme pour certains sites d'information tels que des dictionnaires, annuaires, ou des blogs, il est généralement mauvais signe pour des sites média avec un lectorat fidèle ou les marchands qui invitent à l'action. Il traduit alors une mauvaise interaction entre les internautes et l'éditeur.

 

jean-pascal thys, directeur formation & innovation de synodiance
Jean-Pascal Thys, Directeur formation & innovation de Synodiance © S. de P. Synodiance

Le taux de rebond varie fortement d'un secteur à l'autre et d'un site à l'autre. En moyenne, les spécialistes s'accordent sur un taux moyen de rebond compris entre 40 % et 60 %. Les sites de médias avec un lectorat fidèle ou les sites marchands conduisant à des actions, peuvent générer des taux de rebond en dessous de cette moyenne.

 

Selon Jean-Pascal Thys, Directeur du pôle formation de Synodiance : "On peut considérer qu'un taux de rebond inférieur à 30 % est un bon taux. Au-delà de 50% c'est un signal d'alerte. Mais il faut favoriser une analyse comparative avec des sites similaires à l'aide de Google Analytics".

 

Pour analyser un taux de rebond, il est également essentiel de distinguer les sources du trafic. Selon Hadrien Des Rotours, Directeur Général Adjoint de Nextidea" les internautes qui ont entré une adresse URL, cherchent donc à visiter ce site en particulier, génèrent des taux de rebond rarement supérieurs à 40 %".

 

Enfin la notion du temps de visite est à considérer. Les analystes marketing s'accordent généralement sur une définition de temps de 30 secondes, bien que ce paramètre doive varier en fonction du secteur d'activité et du type de site.

Autour du même sujet