Pratiques et tendances de l'e-mailing Les annonceurs déplorent le trop plein de messages délivrés

Sans trop de surprises, c'est le trop grand nombre de messages reçus par les internautes qui reste le grand frein au développement de l'email marketing. 18,4% des répondants en ont ainsi conscience. Un constat relativement paradoxal si on le met en perspective avec le fait que l'augmentation des volumes d'envoi figure parmi les projets de l'année.

 

les freins aux développements de l'e-mailing
Les freins aux développements de l'e-mailing © Dolist

L'étude révèle également la déception des annonceurs quant aux performances de l'e-mail, qui passe en un an de la 4e à la 2e place du classement. Une déception qui s'explique par certaines pratiques telles que la faible segmentation des bases, le manque de ciblage ou la pression trop forte, qui ont fortement grevé les performances de l'e-mailing.

E-Mail marketing