Les tendances de l'e-marketing en 2011 "Les réseaux sociaux pour améliorer l'e-mailing"

nick heys, fondateur d'emailvision
Nick Heys, fondateur d'Emailvision © JDN

JDN. Quelle est la tendance 2011 en matière d'e-mailing ?

Nick Heys. Le sujet qui nous a le plus occupé ces derniers temps est l'émergence des réseaux sociaux comme nouvel outil de marketing relationnel. Nous croyons que les deux canaux d'acquisition et de fidélisation de clients que constituent l'e-mail et les sites communautaires doivent être associés dans des campagnes croisées.

 

Quelles synergies comptez-vous trouver en particulier ?

Nous misons notamment sur le "story telling". L'idée est de lancer un sujet en lien avec la marque sur sa page fan Facebook par exemple, de recueillir les histoires les plus originales ou les plus marquantes, et de les insérer dans le corps des e-mails que nous expédions. Selon nos tests comparatifs, ces campagnes obtiennent 20 % de clics supplémentaires en moyenne. Par ailleurs les profils sur les réseaux sociaux nous donnent des informations complémentaires.

 

Les réseaux sociaux ne risquent-ils pas remplacer l'e-mail ?

Non. L'e-mailing est devenu le pilier du marketing relationnel et cela n'est pas prêt de changer car il donne plus de libertés en matière de communication, et en matière de ciblage des messages. D'ailleurs nos clients ne sont plus seulement des pure players d'Internet. De plus en plus des grandes marques, qui font du marketing multicanal, font appel à nos services.

 

Concrètement, comment comptez-vous faire émerger ces nouvelles compétences ?

Nous venons de racheter ObjectiveMarketer, une start-up californienne spécialisée dans la gestion de campagnes sur les réseaux sociaux. Son outil sera directement intégré à notre plate-forme. Notre action ne se limitera d'ailleurs pas à Facebook : nous utiliserons tous les réseaux sociaux influents tels que Twitter, Foursquare, Youtube etc. D'autre part, nous allons recruter 200 personnes cette année, et la totalité de nos bénéfices sont réinvestis dans la recherche et le développement.

Réseaux sociaux