Quelles sont les tendances en matière de social media ? Enfin l'année Google + ?

Lancé en 2011 sous le nom de Google Buzz, rebaptisé quelques mois plus tard en Google +, le réseau social de Google n'a jamais vraiment réussi à s'imposer dans le paysage du social media, au point de devenir  un sujet de moquerie récurrent. Qualifié par certains de coquille vide voire de ville fantôme (lire l'article, RJMetrics ne trouve pas de trace de vie sociale sur Google+, du 16/05/2012), le réseau revendique pourtant près de 200 millions d'utilisateurs actifs. Soit presqu'autant que Twitter et ses 250 millions. 

Google + drague utilisateurs... et marques

Le réseau social ne manque pourtant pas d'arguments pour émerger enfin dans un panorama il est vrai surpeuplé. Il joue ainsi un rôle de plus en plus important dans le projet de Google de réunir SEO, réseaux sociaux et personnalisation de l'expérience utilisateur. Le "+ 1" apparait de plus en plus comme un like permanent qui fera de Google + un booster de référencement, le moteur de recherche de Google ayant comme souvent tendance à donner la primauté aux contenus publiés au sein de son univers. L'importance qu'attache Google au projet Google Authorship, dans lequel s'inscrit Google +, ajoute à cette croyance qu'il faudra être actif sur le réseau social pour être apprécié par les algorithmes de classement du moteur de recherches.

Surtout que le réseau social ne ménage pas ses efforts pour se réinventer. Il faisait ainsi la part belle aux images avant même que Facebook ne lance sa timeline et a vite compris la pertinence de permettre à ses utilisateurs de différencier leur degré de proximité selon les relations. Il n'en oublie pas pour autant les marques auxquelles il permet d'entrer en relation avec des communautés existantes, au contraire de Facebook, et auxquelles il propose aussi un système sophistiqué de promotion ciblée des posts

Google / Media social