5 conseils pour éviter les paiements frauduleux Contacter les clients suspects

En cas de doute sur la fiabilité d'une transaction, les professionnels conseillent de contacter l'acheteur, de préférence par téléphone.

 

"Quand on contacte les fraudeurs, le masque tombe immédiatement"

Outre la rétractation, le deuxième grand type de fraude provient du détournement de données bancaires. Pour s'assurer de l'identité et de l'adresse du client, l'e-commerçant peut demander alors l'envoi d'une quittance de loyer ou d'une copie de pièce d'identité.

 

"Quand on demande des informations complémentaires, en général le masque tombe immédiatement", assure Jean-Luc Wernoth. 

 

En cas de fraude, le contact peut se transformer en poursuites. Car rechercher et attaquer les mauvais payeurs permettrait de se protéger contre de futures tentatives, selon Gilles Defendini. "Ne pas poursuivre, c'est un encouragement pour recommencer. Un fraudeur qui ne risque rien s'y repprendra à deux, trois, mille fois s'il le faut", assure-t-il.

 

Cet expert prêche aussi pour sa paroisse. Car sa société Secuvad fournit un service de poursuites des fraudeurs. Elle se rémunère uniquement sur les débiteurs, en prélevant une commission de 50 % des sommes recouvrées.

Moyens de paiement / Quittance de loyer