Ce que l’App Center de Facebook va apporter à vos applications iPhone

Facebook a lancé la semaine dernière son App Center : quelles conséquences pour votre application mobile, et plus généralement votre stratégie mobile ?

Et un de plus.
Après l’AppStore (Apple), le PlayStore (qui a remplacé Android chez Google), l’OVI Store (Nokia), le Market Place (Microsoft), Samsung Apps ou encore le BlackBerry App World, beaucoup pensaient que l’univers des magasins d’applications mobiles était déjà trop fragmenté.
Une fragmentation qui se faisait malheureusement au détriment des applications qu’ils sont censés promouvoir : tous les adresser pouvant impliquer des budgets conséquents (pour une audience parfois faible sur certains stores), beaucoup de marques réservaient leurs investissements à l’iPhone, et dans un second temps à Android.
Et voici que Facebook, annonce à son tour son propre App Center – que faut-il en penser ? A priori que des bonnes choses, et voici pourquoi :
Un store, pas comme les autres

La grande différence de l’App Center version Facebook est qu’il ne s’agit pas d’un store comme les autres, mais d’un « espace » regroupant des applications cross plateformes (web, iPhone, Android) ayant comme point commun de permettre le single sign-on (SSO) via Facebook. Et cela change tout : ne voyons pas l’App Center comme une nouvelle dilution de la base des applinautes, mais plutôt comme un meta-store, agrégeant les applications sociales.
Voyons également la force de la signification : d’une certaine manière, Facebook valide le modèle applicatif remis au goût du jour par Apple il y a … quatre ans, en actant le fait qu’aujourd’hui,  la révolution des usages et de la consommation numérique se base non seulement sur le web (fixe et mobile), mais également sur le monde applicatif. Tout est question d’usage, de confort, de cible, de message … cela fera l’objet d’une prochaine chronique !
Un store social … générateur d’audience

Mais finalement, le plus important dans tout ça est le potentiel d’audience apporté par Facebook.
Là où beaucoup de marques soulignent la difficulté de conserver une forte exposition sur un store applicatif sur le long terme, Facebook y apporte plusieurs solutions pertinentes … et tout à fait dans l’air du temps.
Facebook, et son audience
Tout d’abord, cet App Center va indéniablement profiter de la formidable audience du site aux plus de 900 millions de membres. N’ayons pas de crainte à avoir sur l’adoption ou non par les utilisateurs de cet App Center : depuis 2004, le site au logo bleu a basé sa stratégie de rétention de trafic  sur le lancement régulier de modifications assez sensibles, allant de modifications lourdes de mise en page, d’organisation du contenu, au lancement de nouvelles fonctionnalités, tel cet App Center. L’audience sera donc au rendez-vous, car les utilisateurs de Facebook sont habitués à intégrer de nouvelles fonctionnalités.
Facebook et sa synergie cross-plateformes
De plus, le réseau de Marc Zuckerberg a intelligemment tissé sa toile depuis de longs mois pour permettre la transition cross-plateformes la plus simple possible.
Ainsi, quand une application vous plaît dans l’App Center version web, il vous suffit de cliquer sur le bouton « Envoyer sur le mobile » pour recevoir immédiatement et gratuitement, via l’application Facebook iPhone ou Android, le lien direct pour la télécharger sur son mobile. Un parcours de client dont la simplicité n’a d’égal que le génie de la synergie cross-plateforme mise en place.
Votre application mobile bénéficiera donc d’un regain de visibilité, bien évidemment à maximiser : nouveau modèle, où les plans de communication autour des applications mobiles vont devoir intégrer des Facebook ads, et autres « Sponsored Stories » … que Facebook a ouvert, coïncidence, au mobile la semaine dernière.

Facebook, et son intégration mobile
Et je parle pas encore, de l’apport de iOS 6 (le nouvel OS de l’iPhone, disponible cet automne) sur ce sujet : grâce à l’intégration totale de Facebook au sein de l’iPhone, le nouvel App Store fera la part belle aux like, et autres partages d’applications en un seul geste, favorisant là encore l’exposition de votre application.
Mais le cercle vertueux ne s’arrête pas là : une fois installée sur le téléphone de votre client, l’icône de votre application apparaît directement au sein même de l’application Facebook : en naviguant sur Facebook, votre client pourra ainsi en un appui lancer votre application … sans avoir à revenir au menu de son iPhone.
Vous l’aurez compris, l’App Center de Facebook apparaît dès lors comme une composante importante à intégrer au cours de la mise en place de votre stratégie mobile.
Comment référencer son application dans l’App Center ?

A l’instar de ses collègues les plus sérieux, l’App Center ne laisse pas rentrer qui veut, et toute nouvelle application est soumise à une validation humaine, par les équipes de Facebook. Peu de détails ont encore filtré sur cette procédure, mais il y a fort à parier que Facebook va dans un premier temps contrôler de près les applications, pour garantir une certaine qualité à son écosystème naissant.
Certaines choses particulièrement sont ainsi à respecter, et la première d’entre elles est donc d’intégrer le SSO de Facebook, via la brique Facebook Connect, au sein de votre application. Il est cependant à noter, dans ce monde formidable qui évolue chaque semaine, que l’intégration de Facebook au sein de iOS6 dont nous avons parlé ci-dessus permettra, a priori, de ne plus utiliser Facebook Connect … mais un nouveau framework social plus complet qui fluidifiera sans nul doute le parcours client.
Au delà de cette simple intégration, afin de maximiser l’engagement de vos clients vis à vis de votre marque depuis votre application mobile, il est de bon ton d’analyser votre  parcours client via le prisme des possibilités offertes par l’OpenGraph 2 : reprenez chacun des nœuds d’engagement présents dans votre succession d’écrans … et voyez, nœud après nœud, comment sociabiliser au mieux votre service.
Prenez garde toutefois : à trop sociabiliser l’expérience … vos clients risquent de refuser tout partage, et de réduire à néant toutes vos velléités sociales. Une fois que l’utilisation de l’OpenGraph sera optimisée au sein de votre application, vous pourrez dès lors profiter du cercle vertueux mis en place par Facebook, du recrutement via l’App Center à la synergie sociale entre vos utilisateurs.
Ce nouvel App Center, couplé à une intégration réfléchie d’OpenGraph 2 au sein des applications mobiles est donc une bonne nouvelle pour toute marque désireuse de rentabiliser au mieux sa stratégie mobile ; encore faut-il créer une expérience mobile donnant envie aux consommateurs d’installer la marque sur leur iPhone … et de la garder. Heureusement, il y a des agences pour ça !

Autour du même sujet