0-12 ans, la nouvelle génération geek

Des réseaux sociaux aux jouets pour iPhone, comment les innovations numériques révolutionnent le marché des jouets en Europe

Les enfants voient au quotidien leurs grands frères, grandes sœurs ou parents en train de jouer, de tweeter ou d’échanger avec leurs amis et la famille sur Facebook, sur leur PC ou leur mobile. Les fabricants de jouets ont donc su capitaliser sur un des moteurs puissants de l’industrie des jouets : la déclinaison pour les enfants de produits ou concepts qui ont fait leur preuve auprès des plus grands. Les tablettes, les jeux sociaux et les caméras numériques font ainsi désormais parti des jouets les plus populaires à Noël.
Dans ce contexte, quelles innovations numériques représentent l’avenir du marché des jouets ?
Moshi Monsters, le nouveau Facebook pour enfants, bientôt à l’assaut du reste de l’Europe ?

Géré par l'entreprise britannique Mind Candy, Moshi Monsters, un site de jeux interactif, est en passe de devenir un acteur mondial et européen de premier ordre sur le secteur du jouet. Le site compte déjà 15 millions de membres au Royaume-Uni et les petits Français devraient bientôt en entendre parler.
Souvent comparé au Facebook pour les enfants, Moshi Monsters permet d’adopter un petit monstre virtuel puis de l’intégrer dans un univers virtuel personnalisé. Destiné aux 6-12 ans, ce jeu fonctionne comme un véritable réseau social puisque les membres peuvent s’envoyer des messages, des photos ou des cadeaux.

Moshi Monsters
brouille les frontières du jouet traditionnel en explorant l’interactivité offerte par le média internet. L’idée d’un jeu communautaire n’est pas nouvelle, mais elle avait encore été peu mise en pratique pour la cible des enfants. Le site propose un contenu et des aventures constamment renouvelés pour encourager les enfants à venir se connecter régulièrement. Ce jeu a aussi réussi l’exploit de séduire les filles et les garçons de 8 ans et plus, à un âge charnière où ces deux groupes se tournent habituellement vers des univers très différents.
Lancé en 2008, le site a connu une croissance exponentielle au Royaume-Uni puisqu’il a généré plus de 43 millions d’euros de ventes de jouets à date (données NPD Group). Trois ans après le lancement du site, les Moshi Monsters ont été déclinés en produits dérivés de toute sorte  jouets, livres, consoles de jeux, magazine et même programme de télévision en ligne. Cette approche multi-produits a permis d’exposer les enfants à une gamme nettement plus étendue de contenus et de jouets et d’encourager le phénomène de collection. Moshi Monsters est ainsi devenu la licence la plus vendue au Royaume-Uni cette année (ventes cumulées de janvier à avril 2012, données NPD Group) devant les licences phares telles que Cars, Star Wars ou encore Disney Princess.
Le site devrait progressivement être traduit dans d’autres langues européennes afin de poursuivre sa formidable ascension. La date d’arrivée sur le marché français n’a cependant pas encore été annoncée.

Les apptoyz, la réalité augmentée s’empare des jouets
Les jouets pour iPhone devraient beaucoup faire parler d’eux pour Noël cette année. L’originalité de ces apptoyz consiste à mêler univers physique et numérique. Par exemple Appmates de Disney permet aux enfants de jouer avec une petite voiturette Cars sur l’iPad. La tablette reconnaît la voiture et lui propose de suivre un circuit virtuel.

AppBlaster
de Spin Master constitue aussi une des innovations fortes cette année. Ce fusil en plastique fonctionne en binôme avec l’iPhone. L’iPhone ou l’iPod se glissent dans le fusil pour se transformer en viseur. Le joueur voit alors apparaître des monstres à tuer dans la pièce où il se trouve.
Les fabricants misent aussi sur la réalité augmentée pour redynamiser tout le segment des jeux de société qui se porte mal. Dans Destins, le Jeu de la Vie de Hasbro, l’iPad s’invite au milieu de la partie pour une expérience pleinement interactive. Quand un joueur tire la carte chance, il visionne à la place un film sur l’iPad.
Ces nouveaux jouets interactifs et numériques permettent aux enfants de s’approprier complètement les codes de l’internet, réseaux sociaux et de se familiariser avec les nouveaux appareils électroniques. Reste à distinguer les apptoyz qui permettront de créer des synergies intéressantes entre monde virtuel et physique et d’apporter une véritable valeur ajoutée sur le marché du jouet et celles qui seront vite relayées au rang de gadgets.

Autour du même sujet