Avertissement de la CNIL à l'égard de Yatedo, entre mythes et réalités

La rédaction du Journal du Net a publié un article sur l’avertissement de la CNIL fait à Yatedo le 11 juin 2012. Je souhaite éclaircir un point important au sujet de l’avertissement publié par la CNIL au sujet de l’activité de Yatedo, moteur de recherche de personnes français.

Le Journal du Net s'est fait l'écho de l'avertissement public de la CNIL dont Yatedo a fait l'objet.
Yatedo a pris bonne note de la volonté de la CNIL de rendre publique sa décision au sujet de Yatedo alors que les faits reprochés sont déjà traités pour la plupart : Yatedo n’est pas un réseau social, c’est un moteur de recherche de personnes qui parcourt le Web en quête d’informations publiques pour la structurer sous la forme d’une carte d’identité numérique. Yatedo ne capte d’aucune manière que ce soit des données privées.
Les principaux reproches de la CNIL concernent les mois d’activité où Yatedo n’avait ni structure légale, ni les moyens financiers pour garantir un fonctionnement optimal, tout ceci n’est donc plus d’actualité. En effet, en quelques mois, Yatedo est passé du simple projet de 2 étudiants passionnés d'informatique à une SAS de 10 personnes basée à Paris ayant  bénéficié d'une levée de fonds d'1,2 millions d'euros auprès d'investisseurs français en avril 2012Actuellement, l’équipe de Yatedo travaille activement sur une nouvelle version du site où la procédure de suppression de profil est simplifiée et exécutée en temps réel, sans inscription préalable. Qui plus est, l’achat de nombreux serveurs permettra une mise à jour régulière des profils.
Autre preuve de la volonté de clarté et de transparence, et contrairement à ce qu’indique la CNIL dans son communiqué, Saad Zniber, Denis Jacquet et moi-même nous sommes présentés à l’audition de la CNIL du 3 mai 2012 pour répondre à ses question et porter un éclairage sur le fonctionnement de Yatedo dont les services sont utilisés par près de 4 millions de personnes chaque mois.
La somme de tous ces investissements humains et financiers permettront à Yatedo de fournir des résultats de recherche plus complets et plus pertinents tout en respectant la législation. La CNIL a d’ailleurs reconnu que Yatedo avait entrepris ces efforts avant sa mise en garde.
Face à l’explosion des problèmes liés à l’identité digitale, chez Yatedo, nous sommes persuadés que dans un monde numérique, il faut s’armer de solutions numériques efficaces.

Autour du même sujet