Les smartphones sont-ils vos meilleurs alliés en marketing SoLoMo ?

La majorité des retailers n’a pas encore souscrit à la vague mobile. D’après le baromètre de l’Internet mobile dans la distribution en France, de Mobilosoft, seuls 21% des distributeurs possèdent un site Internet optimisé mobile. Quid des stratégies « web to store » ?

Il n’est plus nécessaire de mettre en avant le nombre grandissant de smartphones présents dans les poches des consommateurs.
Et malgré cette croissance constante, la majorité des retailers n’a  pas encore souscrit à cette vague mobile. D’après le baromètre de l’Internet mobile dans la distribution en France réalisé par Mobilosoft, seulement 21% des distributeurs possèdent un site Internet optimisé mobile.
C’est bien peu lorsque l’on sait que 85% des possesseurs de smartphones ont l’habitude d’effectuer des recherches locales sur leur smartphone. Concrètement, cela veut dire que lorsqu’un possesseur de smartphone se pose des questions sur un produit ou un service qu’il désire acheter, il va utiliser son smartphone pour faire une recherche et favoriser les résultats locaux, à savoir trouver le produit ou service désiré, proche de l’endroit où il se trouve.
Et là, consternation, les retailers sont très peu équipés et il est très difficile de trouver l’information désirée. Or, à la lecture de nombreuses études (dont
Deloitte’s “the dawn of Mobile Influence: discovering the value of mobile in Retail”), on voit bien que le mobile a une influence énorme sur les volumes de ventes en magasins. Dans les années à venir, cette influence augmentera encore considérablement.

Qu’est-ce qui explique cette influence ? C’est le « timing » des recherches effectuées par les mobinautes. Une récente étude de Nielsen montre que la recherche sur mobile intervient à un moment clé dans le processus d’achat : juste avant l’acte d’achat en lui même. Par exemple, dans la restauration, 87% des recherches ont pour but un achat immédiat. D’une manière générale, 88% des recherches mobiles amènent une conversion dans les 24h.

Le mobile a donc  un rôle bien réel à jouer dans les stratégies « web to store », « ROPO » (Research Online, Purchase Offline) et bien évidemment SoLoMo (Social, Local, Mobile). Le marketing SoLoMo est d’ailleurs la pierre angulaire de toutes ces stratégies. Il a en effet été prouvé que le mobile  a plus d’influence sur les chiffres de ventes en magasins physiques que sur celui des transactions directes via le mobile des consommateurs.

Reprenons l’exemple du restaurant. Un consommateur fait une recherche pour trouver un fastfood. Dans 90% des cas, il ira sur Google. Il va effectuer une recherche locale car il souhaite trouver un restaurant proche de sa position. Il choisira naturellement le réseau de distribution offrant une interface agréable à consulter sur son mobile (un site optimisé pour smartphones). Dans le restaurant, en échange d’un café gratuit, il recevra une invitation à publier une « check-in » sur Foursquare (il informe ses amis qu’il se trouve au restaurant). Une fois son menu terminé, le café lui est offert avec une invitation à devenir fan sur la page Facebook. Le tout via un QR code qui amène directement vers la page en version mobile. Grâce à cela, il restera informé sur les promotions des restaurants de la chaine.
En conclusion, prévoyez sur tous vos médias mobiles (sites mobiles, Apps, publicités,…) la possibilité de partager les infos qui s’y trouvent. Ceci est bien entendu valable pour les produits, les promotions, les news, les events et les points de vente ! Votre marketing viral s’enclenchera de lui-même, à condition que vos consommateurs trouvent votre contenu intéressant et relevant.

Savez-vous que les Internautes sont 4 fois plus enclins à acheter un produit si un ami « Like » ce produit ?

Autour du même sujet