Portrait robot d'une photo qui engage en 2013

Les marques ne peuvent plus se contenter de produire des contenus verticalement, de distribuer des cartes de fidélité, faire remplir des bordereaux papiers ou de proposer des réductions. L’échec en magasin des soldes de janvier 2013 le confirme.

De plein pied dans le Picture Marketing, les marques doivent faire vivre des expériences aux consommateurs et faire de ces moments des leviers d’engagement. C’est la convergence du « Brand content » et du « Personnal branding », que certains nomment désormais le « Persocial ».
Dès lors, les agences de communication changent de métier. Après le recrutement massif de développeurs d’applications mobiles (2010-2011), puis la vague de community et social media managers (2011-2012), on assiste en 2013 à la création de nouveaux métiers comme les customer engagement. Cette évolution traduit une quête entêtante : celle du contenu qui engage.

Dans le même temps, les annonceurs répercutent une pression budgétaire énorme sur des agences obligées de muter avec des contraintes incroyables de coût de structure. Toutes ne survivent pas. Le tarissement des financements constaté depuis le dernier trimestre 2012 préfigure de prochaines déconvenues en 2013.
 

Après avoir recherché une présence sur tous les réseaux (être absolument sur Pinterest en 2011 ou sur Instagram en 2012), il faut désormais surtout s’imposer fièrement sur le wall de ses consommateurs, donc faire émerger les contenus qui engagent. Ces contenus définiront la pertinence des actions de communication à entreprendre. Parmi les contenus, la photo reste incontestablement celui qui génère le plus d’engagement.

Mais qui est capable de définir les critères d’une photo qui engage plus qu’une autre ? 

Headoo a post-traité une base de 20.000 photos produites et publiées en 2012 et livre certains enseignements. 

Si vous voulez multiplier jusqu’à 20 fois l’engagement de photos, rappelez-vous que :

* La photo qui engage le plus n’est pas nécessairement à chercher dans la communauté de ses fans mais peut-être dans celle de ses collaborateurs internes.
* Pour encourager la publication/la viralité de son opération, mettez en place un jeu simple, avec pour lot un objet ou service innovant.
* Offrez une photo exceptionnelle, donc artistique : filtre et/ou élément de personnalisation dans la photo sont des leviers non négligeables.

Il est acquis que l’investissement digital des marques dépasse une préoccupation d’image et doit servir des objectifs commerciaux, comme la génération de trafic en magasin pour les enseignes disposant de réseaux physiques. Pour convaincre, les professionnels du digital devront garantir à l’avenir une plus grande efficacité des opérations menées. Sécuriser ses clients dans un univers instable… Agence, métier à risque ? A quelques jours de l’ouverture du Festival d’Angoulême, gardez l’esprit combatif : « Engagez-vous, qu’ils disaient ! ».

- - -

La photo Headoo « best engagement 2012 » 

Définition du sujet

Sexe : femme

Age : 28 ans

Statut : célibataire

Couleur des cheveux : châtain clair

Longueur des cheveux : mi long

Taille : 1m72

Lieu de travail : Paris – La Défense

Lieu d’habitation : Paris-IDF

Métier : service

Présence sur Facebook : oui

 

Particularité de la photo

Type : photo individuelle

Orientation : portrait

Cadrage : plan italien

Filtre appliqué : oui

Élément de personnalisation dans la photo : oui

 

Caractéristique de l’opération

Catégorie d’événement : interne

Durée : 4 heures

Jeu concours : oui

Lot associé en cas de jeu : nouveauté

Autour du même sujet