Campagnes d'e-mailing: comment être efficace pour une lecture sur mobile

25% des Français consultent leurs boîtes de réception sur leurs smartphones (Source SNCD Email Marketing Attitude 2012). Malgré cela, encore peu d’entreprises adaptent leurs e-mails. Pourtant, il suffit de connaître les supports pour adapter facilement son e-mailing facilement.

L’e-mail responsive est un -email adapté aux différents supports de lecture pour apporter de la lisibilité et une nouvelle expérience au destinataire lorsque la campagne est ouverte sur smartphone.
L’arrivée des smartphones marque l’évolution des comportements et une seconde jeunesse pour l’e-mailing. Les Français accèdent désormais à leurs e-mails directement et à tout moment de la journée depuis leur smartphone. Pour accompagner ce phénomène, les entreprises se doivent de prendre en compte ces nouveaux comportements en adaptant leurs campagnes e-mailing.


4 conseils pour adapter votre e-mail :

1. Les nouvelles habitudes

Aujourd’hui, les internautes consultent leurs e-mails plus souvent et dans de nouvelles situations grâce au smartphone. Ce dernier est désormais à portée de main 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Alors que ce soit au réveil ou dans une file d’attente, le mobinaute lit vos e-mails.
Il est important de tenir compte de cette cible, puisque 41% des Européens ferment ou suppriment un e-mail non optimisé sur leur interface mobile (source : Return Path).


2. Les différents supports
Il existe de nombreux smartphones sur le marché : iPhone, Samsung Galaxy, Sony Xperia, Motorola Razr… Et chacun a sa propre résolution d’écran.
Lors de la création de la campagne, il faut adapter son e-mail à la plus petite résolution pour être sur qu’il soit lisible sur la plupart des supports.

3. La navigation sur écran tactile
La navigation sur un smartphone est totalement différente de celle sur ordinateur.
La première différence : la navigation avec le pouce. Cette caractéristique est à prendre en compte. Imaginez des liens dans des textes peu espacés, le lien sera difficilement accessible. Il est recommandé de créer des boutons de 44 x 44 pixels facilement cliquables avec le pouce.
De même, l’écran étant plus petit, il est conseillé de créer des e-mailings courts, évitant au destinataire de trop faire défiler le contenu.


4. Les optimisations possibles
Un e-mailing non optimisé s’adaptera selon la largeur du support de lecture. Ainsi, si votre campagne est créée pour une largeur de 700 pixels, lorsque le destinataire l’ouvrira sur un support de 480 pixels de large, il devra zoomer pour accéder au contenu. Mais, la plupart du temps, il ne cherchera pas à le faire et passera son chemin.
Dans un premier temps, il faut savoir que votre e-mail doit avoir une mise en page optimisée, un contenu allégé, des visuels adaptés et une navigation simplifiée.
Une campagne e-mailing peut être optimisée de façon différente, selon les connaissances HTML de l’entreprise, du plus simple au plus poussé :

-
une campagne adaptée à tous les supports en une seule colonne, avec des textes et des grands visuels, une typographie minimum de 14 pixels et un bouton d’appel à l’action assez grand.
-
un e-mailing fluide qui s’adapte automatiquement à la largeur de lecture de l’e-mail avec une mise en page souple et des visuels redimensionnables.
-
un e-mail adaptatif, aussi appelé responsive, complètement adapté aux différents écrans. Cette méthode utilise les Media Queries en repositionnant les éléments de l’e-mail ou en affichant une version définie pour mobile (potentiellement différente de la version classique) créée spécifiquement pour ce support.

L’e-mail responsive répond à cette nouvelle tendance arrivée avec les smartphones. Bien que sa mise en page nécessite une certaine expertise technique, il devient indispensable de s’en préoccuper.

Autour du même sujet