Facebook est en train de rafler la mise sur la publicité mobile

Facebook a lancé son offre publicitaire sur mobile il y a à peine 2 ans et est déjà devenu un acteur important avec près de 16 % du marché de la publicité mobile cette année. Cette performance est lié au succès de son format d'installation d'application mobile : le mobile app install.

Le mouvement est massif et surtout très rapide, les usages se déplacent vers le mobile et l’arrivée de la 4G devrait encore accélérer le phénomène. Les utilisateurs ont tranché et c’est l’application native installée sur le bureau qui est la norme d’utilisation. Se pose alors un enjeu majeur pour tous les acteurs : être installé sur le mobile. En effet dans les années qui viennent, chaque internaute aura 3 ou 4 applications shopping, 3 ou 4 applications pour préparer ses voyages, etc … Il va donc y avoir une course en 2014 pour déployer ces applications.
Facebook possède déjà tous les outils pour tirer profit de ce business et voir ses revenus mobiles exploser en 2014. En effet Facebook propose aujourd’hui un des format publicitaire les plus efficace du marché pour déployer des applications mobiles : le mobile app install.

Les principales caractéristiques

* Un format qui peut prendre jusqu’à 100% de l’écran avec un visuel au format 1200x627 qui a un impact très important avec des taux de clics jusqu’à 3 %.
* Un inventaire quasi illimité qui permet de générer des milliers d’installations par jour sans soucis. Sur la France, ce sont 13 millions d’utilisateurs qui consultent leur application Facebook  mobile quotidiennement.
* Une capacité de ciblage inégalée. On peut en effet bénéficier des ciblages Facebook avancés comme « frequent travelers » pour les applications voyages ou on va pouvoir cibler les utilisateurs de Facebook qui se connectent fréquemment d’endroits différents. Un éditeur de jeu freemium pourra par exemple cibler tous les utilisateurs qui ont dépensés des crédits facebook récemment dans des jeux. Ciblage particulièrement intéressant car il lui permet de ne cibler que les 2 ou 3 % de personnes susceptibles de payer.
Il est également possible grâce à custom audience d’utiliser sa base CRM et par exemple de proposer à ses meilleurs clients d’installer son application mobile.
* Des capacités d’optimisation qui permettent d’obtenir des couts d’installations très compétitifs. Par exemple Facebook va détecter les utilisateurs de l’application pour diffuser les publicités en priorité aux personnes similaires et ainsi optimiser le taux de transformation de plus de 30%. Au final Facebook est le canal qui offre de manière assez nette le meilleur ratio coût/volume. Notre expérience est qu’après avoir testé divers canaux d’acquisition les annonceurs réorientent systématiquement la majorité de leurs budgets vers les Mobile app install. C’est par exemple une aubaine pour les startups qui lancent un produit mobile. Certains de nos clients ont trouvé un levier d’acquisition massif et directement rentable.

Facebook prévoit déjà d'aller plus loin que l’installation avec le retargeting mobile

Les formats de réengagement sont sortis la semaine dernière et Facebook possède un avantage décisif  face à ses compétiteurs, il ne se base pas sur les cookies (qui fonctionnent mal sur mobile) mais sur le facebook user id qui est beaucoup plus persistant qu’un cookie et surtout cross canal (un utilisateur est en effet connecté à son Facebook sur son mobile, desktop et tablette). On peut donc penser qu'après avoir conquis une part importante du business de l’installation d’application mobile, Facebook va créer et donc dominer le marché du retargeting mobile et cross canal.

Autour du même sujet