SEO & popularité/SEO & marque : il est urgent de rationaliser le Link Building !

Une simple question du profane : " Quelle est la différence entre LinkBaiting, Netlinking et Link Building ? " pourrait soulever tout le poids des incompréhensions liées à leurs définitions. Il est urgent de redessiner les contours de cet élément souche du SEO qu’est la popularité.

Une notion vieille comme (le monde) Google

Google, depuis sa création prône la production de résultats pertinents dans le but de servir l’utilisateur. On ne présente plus ces maintenant célèbres Guidelines et dans celles-ci, une notion récurrente et pérenne : la popularité du site influence sa visibilité.
Articulée autour des liens entrants, la popularité a conservé au fil des années deux grandes caractéristiques : un principe de qualité (du lien) et une complexité à en mesurer précisément les effets.

Pourquoi tant d’incertitude aujourd’hui ?

Notre vision des actions liées à la popularité s’est considérablement embrouillée.
Google annonce apporter plus de 500 modifications par an à son algorithme, un certain nombre affectent la variable de popularité. Pingouin aura des effets pénalisants parmi les plus visibles et médiatisés. En quoi sommes-nous étonnés ? Google a-t-il déjà recommandé de créer des liens artificiels en grand nombre depuis des sites annuaires sans valeur ajoutée ? Non, jamais.
Le moteur parait rester insondable, il fait peur, non pas intrinsèquement peur, mais nous parlons bien ici de manque à gagner, de préjudice à envisager, si demain nous perdions notre visibilité naturelle. Résultat : la multiplication de concepts énigmatiques et leur intégration dans des stratégies de linking complexes [Netlinking, Link-Building, Linkbaiting, Notoriété, Autorité, Légitimité, Page Rank, Trust Rank, Social Rank…] jusqu’ à y perdre tout rationalisme.
Le référenceur n’est ni un génie, ni un médium, il construit sa compétence sur l’apprentissage et l’expérience. Et que nous dit l’expérience ?

La marque et son contenu au cœur du débat : finalement c’est simple

Car là est bien l’enjeu, toute action de SEO est faite pour créer de la visibilité et générer de la valeur.
La solution se trouve dans l’énoncé du problème… Et si le travail de la popularité n’était tout simplement qu’un travail de valorisation et d’amplification des contenus, des produits, des aspérités de la marque, un vrai travail de Brand Visibility au sens le plus large du terme ?
Du contenu de qualité, du contenu d’intérêt, du contenu original, du contenu utile et valorisé sur le site, de vrais partenaires, de vrais rédacteurs, de vrais lecteurs, de vraies interactions, de vrais avis clients… de vrais liens.
Par définition un backlink est « un lien entrant » et non « un lien que l’on fait entrer », et les dernières mises à jour Google appellent toutes une notion de sémantique. Alors n’ajoutons pas l’Inbound SEO et le Linkbaiting viral à la longue liste des concepts énigmatiques du paragraphe précédent.
En bref, pour être surs que nos actions ne seront pas pénalisantes demain, Il faut les fonder sur l’intérêt et la valeur, – pour l’utilisateur et pour la marque – et non sur l’opportunisme technique que nous offrent les faiblesses de l’algorithme.

Autour du même sujet