Comblez le fossé en exploitant vos données

Notre écosystème numérique est riche d’une quantité massive de données. Pour prendre en charge ce nouveau monde de données, il faut changer de perspective. Il est temps de penser en termes de « All Data » (toutes les données) plutôt que de « Big Data » (volumes massifs de données).

Notre écosystème numérique est riche d’une quantité massive de données. Si riche que Google a cessé de comptabiliser les URL indexées au-delà de mille milliards. Autres statistiques tout aussi sidérantes : Google se vante d’avoir dépassé les 100 téraoctets de données, YouTube enregistre quotidiennement quatre milliards de vues et 124 milliards de tweets sont envoyés chaque année, soit 4200 par seconde.

Vertigineux, n’est-ce pas ?

Pour prendre en charge ce nouveau monde de données, il faut changer de perspective. Il est temps de penser en termes de « All Data » (toutes les données) plutôt que de « Big Data » (volumes massifs de données).
Une fois cette nouvelle perspective adoptée, intéressons-nous à une problématique plus vaste : l’exploitation. Un très large fossé sépare les données du marketing et leur exploitation.  Les opportunités manquées coûtent potentiellement des millions d’euros aux spécialistes du marketing et aux marques.

Voici quelques exemples pour aider les spécialistes à combler ce fossé :

  • Construire l’expérience client en temps réel et en étant socialement connecté : le Lucky Counter d’Uniqlo en est la parfaite illustration. L’app Lucky Counter permet aux consommateurs de publier leur liste d’articles favoris sur leur page Twitter à l’aide d’un hashtag spécifique. À mesure que les utilisateurs interagissent en partageant les articles sur leur réseau social personnel, le prix des produits sélectionnés baisse automatiquement.
  • Dans le même esprit, une campagne interactive de la marque Dove encourageait les femmes à montrer leur peau (« show us your skin ») en téléchargeant une app et en prenant une photo destinée à être affichée sur un panneau publicitaire. Les consommatrices recevaient en retour une photo du panneau sur lequel elles apparaissaient. Au cours des deux premiers mois, l’app de la campagne a été téléchargée plus de 500 000 fois.
  • Être proactif dans l’écosystème : les clients exigent des interactions et des expériences.
    C’est essentiellement de cette façon que Delta a évité la faillite et elle compte désormais parmi des compagnies aériennes les plus rentables. Pour regagner la confiance de ses clients, Delta a opté pour la refonte de sa stratégie de communication digitale en favorisant une approche basée sur l’expérience. Désormais, le site Internet de la compagnie permet à ses utilisateurs de se connecter avec leurs amis ou avec les membres de leur famille tout en consultant leurs prochaines réservations. La compagnie Delta a également exploré ses données à la recherche de nouvelles façons innovantes de tirer parti de ses points faibles, comme le suivi des bagages perdus. Elle a ainsi ajouté dans son app une fonctionnalité de suivi permettant aux voyageurs de photographier l’étiquette de leur bagage avant l’embarquement. Tout au long du processus de transformation, les équipes de Delta ont assuré la transition vis-à-vis des clients, en restant réactifs et tournés vers l’avenir.
  • Connecter les plateformes par le biais des réseaux sociaux et la « gamification » : proposer aux consommateurs des expériences optimisées en rapprochant des plateformes comme Facebook et d’autres communautés. Par exemple, le Fuel Band de Nike propose une expérience approfondie en permettant aux utilisateurs de rejoindre des groupes dans des réseaux sociaux ou de faire figurer leurs progrès sur leur réseau social.
    Les porteurs du Fuel Band marquent des points en fonction de leur activité physique et créent des compétitions et des missions pour s’affronter. L’exploitation des données sur l’activité physique des porteurs du Fuel Band permet à Nike de créer des expériences d’engagement et d’interactivité. Enfin, grâce à l’interconnexion des différentes plateformes de réseaux sociaux, Nike peut également distiller des références à ses produits tout au long du processus.
N’oubliez pas : dans l’écosystème « All Data », quantité et qualité sont des notions toutes aussi importantes. Les données ont pour but de créer et susciter une expérience client. Ainsi, une fois les données pertinentes collectées, il reste encore la moitié du chemin à parcourir. Pour combler le fossé et vous assurer d’exécuter des stratégies orientées données qui créent un engagement durable, vous devez être capable d’agir sur les données et de les intégrer à chaque point de contact de vos stratégies marketing.

Autour du même sujet