"Espace de stockage disponible insuffisant" : pourquoi le disque dur mondial est-il presque plein ?

90 % de toutes les données dans le monde ont été générées au cours des deux dernières années. Ce chiffre stupéfiant signifie que nous allons être à court de capacité de stockage. Pourquoi le disque dur mondial est-il presque plein ?

L'ère du tout connecté approche rapidement. Dans ce monde, les objets du quotidien, de notre brosse à dents à nos lunettes en passant par notre voiture, sont capables de transmettre, de sauvegarder et de partager des données. Nous entrons dans une époque de grande innovation marquée par une avalanche d'appareils de plus en plus intelligents, qui génèrent de plus en plus de données.

Cela peut sembler incroyable, mais 90 % de toutes les données dans le monde ont été générées au cours des deux dernières années. Cette statistique semble rester à peu près exacte alors même que le temps passe, et notre capacité et notre tendance à créer, télécharger et stocker des informations se développent rapidement.

Ce chiffre stupéfiant reflète la merveille qu'est l'invention humaine, mais ce qu'il signifie vraiment, c'est tout simplement que nous allons être à court de capacité de stockage.

Dans un monde où tout se connecte à tout le reste, les énormes volumes de données qui en découlent sont présentés comme ayant la capacité de résoudre pratiquement tous nos problèmes. Toutefois, en 2016, il est fort probable que les disques durs logés dans les appareils connectés, ronronnant dans d'innombrables datacenters, commenceront à atteindre leurs limites. La quantité totale de données numériques générées en 2013 était d'environ 3,5 zettaoctets (soit le chiffre 35 suivi de 20 zéros). En 2020, le monde générera 40 zettaoctets de données par an, soit plus de 5 200 gigaoctets de données par personne sur la planète. C'est l'équivalent d’1 million de photos et de près de 2,6 millions de romans par personne.

C'est une quantité inimaginable, mais le problème ne peut pas être résolu par la simple fabrication d'un plus grand nombre de disques durs. Le fait est qu'il est de plus en plus difficile au niveau moléculaire de continuer à faire tenir le volume croissant d'informations dans le même espace.

Par exemple, un disque dur de 1976 offrait une capacité de stockage de 5 Mo et pouvait sauvegarder environ 2 secondes de vidéo basse résolution filmée avec un smartphone d'aujourd'hui, soit 2 photos. Actuellement, un disque dur de 5 To stocke 2 millions de photos prises avec un smartphone, 2,5 millions de chansons et environ 1 000 films ; il offre donc une capacité 1 000 000 de fois supérieure. Il est intéressant de constater que si nous avions fait les mêmes progrès en ce qui concerne l'économie de carburant dans le même laps de temps, un seul plein de carburant nous suffirait pour aller sur Jupiter et en revenir. En conséquence, il ne fait aucun doute qu'il s'agit d'un exploit incroyable de l'ingénierie humaine, mais au rythme où nous produisons des données, il s'avérera insuffisant dans quelques années seulement.

Néanmoins, tout n'est pas perdu. Des technologies permettront certainement de régler le problème et chacun de nous peut également prendre des mesures pour gérer sa propre capacité de stockage. Avec une solution d'archivage centralisée intelligente, telle qu'un compte Dropbox ou Google Drive, ou un disque dur externe de grande capacité à domicile pour toute la famille, non seulement nous simplifions l'accès à tout en centralisant les photos, les documents et les téléchargements, mais nous réduisons le risque de duplication. En outre, les précieuses photos de famille ou les épisodes de Game of Thrones sont stockés en toute sécurité et facilement disponibles. Une mesure aussi simple que la gestion plus efficace de nos données personnelles devrait nous permettre de nous assurer une capacité de stockage suffisante à court terme, tandis que des technologies de nouvelle génération sont en cours d'élaboration pour les consommateurs hyperconnectés de demain.

Innovation / Smartphone