Pourquoi la psychologie d'anticipation est utile pour optimiser votre taux de conversion ?

Une grande partie de l'optimisation de la conversion dépend de la psychologie, soit la façon dont les gens pensent, pourquoi ils cliquent et comment ils réagissent aux messages. Il est important de comprendre cette psychologie afin de pouvoir optimiser votre succès.

Un domaine de la psychologie qui affecte les conversions est l'anticipation, préparer mentalement pour et attendre un résultat. Nous parlons souvent de l'anticipation d'une personne comme étant "élevé" ou "faible", mais qu'est ce que cela signifie vraiment ? Il existe 3 points sur l'anticipation qu'il faut comprendre. Lorsque vous commencez à comprendre le processus psychologique de l'anticipation, vous devenez plus habile à des techniques qui répondent à des besoins psychologiques des utilisateurs.

La plupart des individus s'attendent à des expériences heureuses

Le cerveau humain travaille continuellement. L'anticipation est enracinée finalement dans la partie du cerveau connue comme le cervelet qui contrôle automatiquement le comportement de la non-pensée. Le cerveau humain désir plus de dopamine. Il a été démontré par plusieurs expériences scientifiques que la plupart des gens s'attendent à des évènements positifs, dans un futur proche, par opposition à des évènements négatifs. En l'absence de troubles psychologiques anxieux ou dépressifs, les individus anticipent automatiquement le bonheur plus qu'un état de tristesse.

Qu'est-ce que cela a à voir avec l'optimisation de conversion ?

Tout d'abord, vous devez conduire vos internautes à une anticipation positive et aller encore plus loin, soit faire en sorte que les gens soient en accord avec ce que vous leur apporté. Par exemple,  vous pouvez utiliser des titres qui mettront tout le monde d'accord :
- "La gestion de votre PME demande beaucoup d'investissement. Vous avez donc besoin d'aide."
- "Vous voulez perdre du poids ? Ensemble, nous pouvons y arriver ! "
- "78 % des dirigeants pensent que les commerçants ne se concentrent pas sur le ROI ? Nous, nous le faisons".

L'anticipation du cervelet répond à la confirmation du cerveau

Ensemble, les deux forment une forte préparation mentale pour une expérience globalement positive. Ceci prépare inéluctablement le terrain pour une augmentation de votre taux de conversion. Façonnez votre appel à l'action d'une manière positive ! Une configuration psychologique positive se traduit par un résultat psychologique également positif. l'appel à l'action, qu'il s'agisse d'un bouton ou d'une forme, doit être présenté sous un jour positif.

Les expériences passées façonnent l'anticipation d'un utilisateur

L'esprit des individus tire des expériences passées des conclusions qui vont façonnées la façon dont ils vont agir dans le futur. La recherche en psychologie indique que ce phénomène, connu sous le nom "d'anticipation perceptive", est causé par plusieurs types de stimuli. Les performances passées affectent notre comportement et réaction.

Qu'est-ce que cela a à voir avec l'optimisation de conversion ?

Si vous voulez que les clients circulent facilement à travers votre entonnoir de conversion, vous devez suivre le modèle établi par des centaines d'autres entonnoirs de conversion également. La plupart des utilisateurs du Web ont une certaine expérience. Ils sont un ensemble d'attentes en ce qui concerne ce qui vient après. Ils prévoient. Pour prendre un exemple concret de conversion, parlons de boutons.
Un bouton sur un site Web n'est rien de plus qu'un arrangement de pixels finalement. Toutefois, pour que votre bouton soit efficace, le bouton doit partager les caractéristiques d'autres touches que l'utilisateur a cliqué dans le passé.
  • Concevez un entonnoir de conversion qui suit des modèles typiques,
  • Utilisez les meilleures pratiques standards du moment afin de décider sur l'aspect visuel des éléments de la page d'atterrissage, comme des témoignages, images,
  • Faites des boutons qui ressemblent vraiment à des boutons.

L'anticipation diminue lorsque l'utilisateur est en difficulté

Chaque expérience est différente. L'expérience que l'utilisateur a sur votre page va être différente de l'expérience qu'il aura sur celle de votre concurrent. Lorsqu'il fait face à un processus qui est différent de ce à quoi il s'attendait, il peut éprouver un sentiment de détresse psychologique. Peut-être que la page de destination est plus longue que prévu, ou qu'il n'y a pas de bouton pour cliquer, ou qu'il ne peut pas trouver le lien vers les réseaux sociaux ? La détresse a interrompu le processus d'anticipation et l'utilisateur veut trouver un moyen de se débarrasser de lui. Il peut le faire de deux manières différentes : par l'adaptation ou l'évitement. S'il s'adapte avec succès, l'utilisateur ressent un plaisir. Bonne nouvelle pour vous car le processus de conversion se met alors en marche.

Qu'est-ce que cela a à voir avec l'optimisation de conversion ?

Si vous placez des éléments inattendus dans le chemin de l'utilisateur, soit il crée une nouvelle anticipation (adaptation), soit il évitera le problème (abandonnera votre page d'atterrissage).
La psychologie est la force motrice de l'optimisation de la conversion. Comment les gens s'attendent à des choses façonne fortement la façon dont ils interagissent avec votre page ou entonnoir de conversion. Plus vous maîtriserez la psychologie de l'anticipation, mieux vous serez en mesure de créer une page d'atterrissage qui ouvre la voie à des conversions plus élevées.

Réseaux sociaux / PME