Le bigdata appliqué au B2B : le marketing entre dans une nouvelle phase

Les potentialités du Big Data démultiplient les opportunités de business, notamment dans le B2B.

Depuis 2011 le concept de Big Data a surgi dans les discours, les articles et les tribunes. Mais quels sont les sujets qui concernent vraiment le big data ? Nous avions produit une analyse chez Data Publica basée sur l'étude de plus de 350 articles et tribunes mentionnant ce buzzword.

Notre analyse illustrait surtout le manque de cas concrets de bigdata ! Sur plus de 357 articles décortiqués, dans seulement 87 cas le big data était l'unique sujet de la publication. Et parmi ces 87 articles, seulement la moitié (43) étaient de vraies news. Enfin notre analyse montrait la diversité des sujets abordés quand on parlait de big data.

Il est pourtant un secteur d'activité qui est en cours de bouleversement total (aujourd'hui on dit "disruption") à cause des gigantesques volumes de données traités quotidiennement : c'est le monde du marketing et de la publicité. Il vous suffit d'une action aussi simple qu'ouvrir un courriel pour déclencher une avalanche de data : vous avez cliquez pour lire et désormais l'émetteur du message sait à quel moment exactement, sur quel support, combien de fois, où vous avez ouvert le message et si vous cliquez sur un lien ou une image. Votre profil évolue, s'adapte et s'affine jour après jour, visite après visite, mail après mail. 

Si le big data permet de mieux connaitre le comportement des individus, il nous permet à nous qui opérons dans le domaine du B2B également de mieux connaitre les entreprises, leur activité précise et leurs employés. La proactivité, le ciblage, l'enrichissement des données B2B "classiques" issues de l'INSEE ou d'infogreffe, sont à la portée de tous grâce à Linkedin par exemple ou C-Radar, l'outil récompensé au Concours Mondial de l'Innovation présidé par Anne Lauvergeon. 

C-Radar est un exemple de la disruption en cours dans le domaine de la donnée entreprise : chaque jour nos équipes crawlent 5 millions de pages web, nous avons constitué une base de 400 000 sites web d'entreprises qui nous permet d'enrichir notre base de 1,5 million de sociétés de données introuvables sur Infogreffe ou l'INSEE. Grâce à ces données temps réel extraites du web, nous connaissons par exemple le taux d'équipement des entreprises en page Facebook (23 %) ou en compte Twitter (13 %), nous pouvons scorer des entreprises qui exportent, détecter en un clic toutes les entreprises françaises qui ont une activité dans le bigdata ou qui développent des app android...

Le big data vous ne savez peut être pas exactement ce que c'est ni comment en faire mais une chose est sûre vos équipes ventes et marketing ne pourront plus s'en passer.

Innovation / Facebook