Comparateurs de prix en ligne : comment optimiser sa présence sur ces sites ?

Qu’il s’agisse d’électroménager, de mode, de mobilier, de voyage ou d’assurance, les internautes font de plus en plus appel aux sites comparateurs de prix avant d’acheter. Être présent sur ces sites est un enjeu de taille pour les e-commerçants, tant en terme de revenus complémentaires que d’amélioration de leur visibilité.

Mais, comme souvent, il n’est trivial de s’y retrouver dans la myriade de sites, de modèles tarifaires et de suivi. Voici une petite check-list pour s’y retrouver.

Respecter les consignes de formatage 

Les comparateurs de prix diffèrent les uns des autres dans leur structure, notamment en ce qui concerne le classement des prix, les categories, les images ou les descriptions produit.
Les formats les plus courants pour uploader catalogues ou flux de données sont CSV, TXT ou XML. Il est essentiel de bien respecter les instructions de chaque site pour formater les lignes / colonnes ou balises afin que l’affichage du catalogue soit correct.
Pour aider les commerçants en ligne à utiliser les comparateurs de prix, il existe des solutions spécifiques qui ajustent automatiquement les catalogues produits des marchands aux bonnes structures et spécifications via des interfaces en ligne. 

Trouver le modèle tarifaire adapté

Point important : il n’y a pas de “recette miracle”, il faut identifier le mode de commission qui correspond le mieux à sa stratégie.
Il existe différents modèles de paiement : 
  • Le Coût Par Achat (CPA) où la commission n’est due qu'après la vente d'un produit.
    Le montant de la commission est un pourcentage du montant de la vente.
  • Le Coût Par Clic (CPC) : le e-commerçant s'acquitte d’un paiement pour chaque clic effectué sur ses produits depuis le comparateur de prix. C’est le modèle le plus répandu, notamment utilisé par Google Shopping ou LeGuide.com. 
    Ce modèle nécessite un paiement AVANT la vente, mais certains e-commerçants y voient un avantage, dans la mesure où il génère un trafic plus important vers leur propre site.
Bien identifier ses attentes permet de choisir le modèle de paiement qui permet de tirer le meilleur parti des comparateurs de prix.

Fixer des seuils de rentabilité par produit

L’étape suivante consiste à fixer les prix de ses produits pour que les offres soient les plus attractives par rapport à la concurrence. Il faut toutefois bien s’assurer de conserver une marge suffisante et, en fonction du modèle de paiement choisi, il peut être nécessaire de déterminer des seuils au-delà desquels un produit ne serait plus “rentable”. Typiquement, un produit sur lequel les internautes cliquent beaucoup mais qu’ils n’achètent pas, “coûte” plus cher au e-commerçant, qu’il ne lui rapporte.
Il existe des solutions sur le web pour analyser et suivre la rentabilité de chaque produit sur chaque comparateur de prix; puis automatiquement retirer les produits atteignant le seuil de rentabilité

Maintenir ses offres à jour 

Le travail du e-commerçant ne s’arrête pas là : il doit également s’assurer que les caractéristiques de ses produits sont à jour et notamment en terme de prix et de disponibilité.
Idéalement, cette mise à jour doit être faite 3 à 4 fois par jour pour éviter toute déception chez les internautes. 

Présenter les produits de manière attractive

Les internautes qui se rendent sur les comparateurs de prix sont également à la recherche d’informations pertinentes.
Au-delà du référencement de leurs produits sur ces sites, les e-commerçants doivent porter un soin particulier aux photos et descriptions qui doivent être factuelles et attractives, ainsi qu’aux évaluations des clients qui influent directement sur la décision d’achat des internautes. 

S’équiper d’outils de contrôle et de suivi

Il existe des solutions SaaS de Data Feed Management qui automatisent le formatage des catalogues, le suivi du trafic et les calculs de rentabilité. Certaines solutions proposent également un système de règles automatiques qui permet d’identifier les produits les plus rentables et d’équilibrer les budgets en temps réel. 

Conclusion

Les comparateurs de prix sont et continueront d'être un point de référence essentiel pour les internautes qui souhaitent s'informer avant d’acheter. Quand un e-commerçant décide d’y exposer, son offre, il doit absolument être en mesure de répondre aux questions suivantes : 
  • Combien de personnes ont cliqué sur mes produit sans pour autant acheter ? 
  • Existe-t-il des offres concurrentielles plus avantageuses ?
  • Ma visibilité, maximise-t-elle le trafic de mes campagnes ?
  • Est-ce que ma campagne comparateurs de prix est profitable à mon activité ? 
Ces questions sont d’autant plus importantes quand les catalogues produits sont volumineux : il devient rapidement compliqué de suivre ces données manuellement et en continu.
Les solutions SaaS de suivi, d’analyse et d’automatisation sont simples à mettre en œuvre, peu coûteuses et apporteront un soutien précieux aux e-commerçants qui décident d’exposer leurs catalogues sur les comparateurs de prix.

SaaS / Google