La carte de fidélité sauvée par la mobilité du web

Avec plus d'un smartphone par français, les rapports entre clients et vendeurs évoluent à grands pas. Plus connectés les consommateurs sont mieux informés et de plus en plus exigeants quant à l'information avant et après vente.

Côté vendeurs, en plus de l'usage de la tablette comme support de vente, les services marketing peuvent désormais compter sur les informations remontées au travers de l'usage de cartes de fidélité pour répondre parfaitement aux attentes des marchés.
Depuis les années 1950, de mémoire de commerçants, la carte de fidélité figure parmi les incontournables outils de fidélisation. Preuve d’une visite, trace d’un achat, promesse d’une remise future ou gage d’un éventuel cadeau, elle a longtemps représenté un engagement concret du commerçant envers son client. Tellement concret et attendu qu’au fil du temps, à force de proposer des programmes de récompenses plus ou moins originaux, les commerçants en sont venus à douter de l’outil. Constatant chaque année que les mêmes clients reçoivent une récompense pour leur fidélité, sans pour autant augmenter leurs volumes d’achats, ils finissaient par concéder une remise globale sur un chiffre d’affaires et s’obliger à répéter à l’infini une telle opération pour conserver la fidélité. L’engagement commercial devenait alors une obligation, un chantage à la visite sans perspective de développement. Une situation qui dans le meilleur des cas a conduit à l’appauvrissement des programmes quand ils n’étaient pas purement et simplement arrêtés.
Raison pour laquelle une, deux, dix cartes de fidélité cartonnées gonflent nos portefeuilles oubliés puis jetés par leurs détenteurs car devenues inutiles. Mais ça c’était avant !
Tel un phénix, la carte de fidélité revient en force en se dématérialisant dans la mémoire d’un smartphone à côté de centaines d’autres applications plus pertinentes les unes que les autres. Une évolution salutaire qui a permis à ce média de fidélisation de devenir la pièce maîtresse d’un système de gestion des relations clients très élaboré :

Fini le temps où les clients oubliaient leurs cartes de fidélité

Désormais, le client, détenteur d’un smartphone, ne pourra plus oublier, ni perdre sa carte de fidélité puisque bien en sécurité en mémoire. Mieux ! L’application du smartphone communique avec le serveur du commerçant dès qu’il entre dans le magasin.

Oubliées les promotions manquées

Arrivé dans le magasin, le client reçoit sur son smartphone une série de message lui indiquant les promotions à sa disposition. Plus de coupon promotionnel sous forme papier pour profiter d’un avantages commerciaux, le portable sert de média de communication et de preuve de détention.

Nouveau : la carte de fidélité permet d’alimenter une solution CRM

Chaque achat est comptabilisé et attribué au compte fidélité du client. Chaque article permet de préciser les goûts du client et ses habitudes d’achats.
L’alliance de la technologie et de la traditionnelle carte de fidélité en magasin va venir conforter l’expérience du shopping. Plus avertis, mieux informés, les clients vont devenir plus exigeants en termes de prix, de qualité et d’informations sur les conditions de fabrication. La carte de fidélité depuis bien longtemps adoptée par les consommateurs sera très vite la clef de voûte de la relation client.
Pour plus d’informations sur les technologies associées ou la mise en place des systèmes, merci de contacter l’auteur de cette chronique.
  

Mobilité / Coupon