4 astuces pour utiliser facilement le marketing automation

Dans l’univers digital, le marketing automation est le refrain de l’année 2016. Beaucoup de marketeurs connaissent son nom, mais peu de gens connaissent son potentiel réel. Voici 4 exemples pour toucher du doigt son potentiel.

Dernièrement, nombreux sont les salons - même lors d’assemblées réunissant plusieurs “professionnels” du domaine - où l’on entend ces fameux “spécialistes” craindre que cette automatisation du marketing fasse perdre l’humanité de la relation client. Pourtant il en est tout autre. Le marketing automation est surtout là pour améliorer ce rapport et le rendre beaucoup plus efficace pour enfin répondre réellement aux besoins du client.

J’ai décidé d’être gentil en faisant un atterrissage en douceur dans le monde du marketing automation en évoquant des 4 exemples simples d’actions d’automation à mener. Libre à vous d’imaginer le potentiel se cachant derrière. Allons-y !

1- Mélangez les canaux de communication

Pour ceux qui ne sont pas multi-tâches, ça va être dur à entendre mais il faut changer vos habitudes ! Les clients version 2016 ont besoins d’être entourés, que ce soit par mail, via les réseaux sociaux ou encore par mobile (SMS, notifications PUSH, WhatsApp) mais attention : tout cela sans abus bien évidemment !

Pour savoir quelle est la limite, il suffit de se mettre à la place du client ou imaginer que c’est votre maman qui reçoit les messages - ça aide à faire baisser drastiquement le ratio interventionniste que vous avez mis en place.Par exemple, mon client modèle 2016 va recevoir son mail de confirmation de paiement puis recevra un sms dès que son produit sera arrivé ou quand une offre exceptionnelle sera arrivée. EN-TOU-RÉ on vous a dit !


Pour mieux s’imaginer à quoi cela ressemble, regardons un exemple de scénario simple dans la plateforme de marketing automation ActiveTrail. Dans cet exemple, le client a mis en place un scénario afin que tous ces clients puissent recevoir un mail de bienvenue dès qu’ils s’inscrivent. Si ils ouvrent l’email, il recevront un coupon de réduction de 15% et si ils ne l’ouvrent pas, ils recevront un SMS de bienvenue.Cet exemple pour paraît simple ? Dites-vous que des sociétés mettent un mois pour mettre en place un parcours client de ce type. En marketing automation, cela prend 5 minutes. Le calcul de rentabilité est vite fait non ?



2- Réveillez les inactifs

Vous vous donnez un mal fou pour que votre stratégie d’inbound marketing soit la meilleure possible. Vous suez pour attirer des visiteurs sur votre site et vous perdez ensuite 5kg pour arriver à transformer ces visiteurs en leads et je ne parle même pas de convertir ce lead en client. Alors, quand vous arrivez enfin à convaincre un prospect de s’intéresser à vous (oui, oui celui-là même qui vient de cliquer sur votre magnifique call to action rose), pensez qu’il vaut de l’or et qu’il faut le bichonner.


Donc, quand ce même prospect devient, 6 mois plus tard par exemple, un contact inactif, n’oubliez pas qu’il reste avant tout un client potentiel à réveiller. Mais contrairement à d’autres visiteurs, qui eux n’ont jamais cliqué sur votre travail, celui-là, un jour, a eu un petit béguin pour vous et vous, vous êtes prêt à laisser cet aspect de côté ?

Il est donc temps de mettre en place un flux de ré-engagement, qui va inscrire des contacts dès qu’ils auront rencontré certains critères. Par exemple, vous pouvez définir des conditions telles que la durée du temps écoulé depuis le dernier formulaire rempli, la dernière visite sur votre site, ou leur dernier clic chez vous afin de mieux filtrer les actions marketing que vous allez mener.

Il est évident que vous n’allez pas actionner les mêmes connecteurs avec un prospect qui a juste voulu faire une commande il y a des années lumières plutôt qu’avec un client qui a déjà passé 3 commandes chez vous et qui s’est arrêté du jour au lendemain pour on ne sait quelle raison.

Justement ces connecteurs (ou triggers) que vous allez mettre en place auront pour but de déclencher un email ou une série d’emails par rapport à la dernière interaction du contact avec vous.

Dans votre flux, essayez de leur envoyer un nouveau contenu, un titre plus accrocheur qu’à l’accoutumé, une offre exclusive ou un coupon de réduction pour essayer de réchauffer la côte d’amour de votre société auprès de ces clients réfractaires. Evidemment, il est de bon ton d’utiliser l’aspect émotif pour essayer de re-gagner les faveurs du client comme dans l’exemple ci-dessous.



Pensez aussi à offrir à vos clients une porte de sortie agréable pour assainir votre mailing list et gagner non seulement en ROI mais aussi en délivrabilité. Arrêtez de vous gausser sur votre super base de 1 million de clients si au final il y en a que 500 qui vont ouvrir vos emails. N’ayez pas peur de faire le ménage et utilisez la segmentation automatique pour le faire.

3- Avantagez vos meilleurs clients

À tous les marketeurs radins, le marketing ne s’arrête pas une fois le client a souscrit à votre offre ou quitte votre magasin. En fait, c’est l’inverse, c’est là que votre travail marketing doit commencer.

Pensez à automatiser vos campagnes de suivi et FAITES PLAISIR à votre clientèle existante. N’ayez pas peur ! Ils vont ainsi devenir vos premiers ambassadeurs ! Et tout cela gratuitement, c’est pas génial ?

Par exemple, vous êtes propriétaire d'un magasin de motos.

Une fois le client sorti de votre magasin avec sa moto, votre automatisation se doit d’être activée. Il va par exemple recevoir un email de remerciement envoyé suite à sa venue. Ce remerciement peut également lui être transmis via Facebook pour que votre nouveau client sache que vous êtes également présent sur les réseaux sociaux et qu’il continue à être au courant de votre actualité. Cela peut être suivi d’une série d’emails ou de sms pour notamment l’avertir des possibilités de maintenance du nouvel engin.

Vous pouvez également lui demander de vous faire une petite recommandation qui sera publiée sur votre site - n’hésitez pas à offrir un cadeau pour ce type de services - et partagez cette expérience sur vos réseaux sociaux, il n’y a pas mieux comme arme publicitaire que l’avis réels de vos clients.

Sans oublier évidemment les intemporels mails de recommandations automatiques basés sur les habitudes d’achat de vos clients. Je vous ai mis un joli exemple ci-dessous que j’ai trouvé de l’inévitable plateforme de streaming Netflix qui assure dans les recommandations personnalisées. Netflix permet de garantir que les utilisateurs voient activement la valeur de leur abonnement. En d'autres termes, ils continuent à payer sans se poser la question de se dire, est-ce que je continue mon abonnement ou pas ?




Le marketing automation peut aider à transformer votre marque en machine à chouchouter le client.

4- Retargetez vos fuyards

Vous connaissez les clients touristes ? Je vois déjà vos poils se hérisser devant cette évocation alors que ce sont pourtant d’excellents clients. Ils sont juste hésitants et un client hésitant est souvent meilleur qu’un client normal car une fois qu’il s’est décidé, sa durée de vie dans votre magasin est souvent plus grande car il marche à l’affectif, il garde ce qu’il connaît bien.

Quand votre client est venu découvrir vos manteaux d’hiver dans votre boutique mais n’a rien acheté. Vous pouvez avoir une stratégie de remarketing mais surtout c’est là que votre armada sociale doit se mettre en route. Hop, vous sortez du chapeau, une campagne Facebook sympathique qui va faire en sorte de mettre une pub qui donne froid à grand renfort de flocons !

Votre futur client va alors se dire que l’achat de son manteau qui n’était pas si urgent devient finalement une priorité d’achat. L’exemple de la pub de Starbucks sur Twitter représente assez bien mon propos. Quand on sait que l’email retargeting a un taux de captation qui va au-delà des 40%, il serait dommage de s’en priver.


On a vu dans ces quelques exemples simples, la puissance du Marketing Automation, sa simplicité de mise en place et son coût en ressources fortement réduit. Vous ne pourrez plus vivre sans !

L'automatisation va augmenter à bas prix le nombre et la qualité de vos prospects, accélérer la croissance de vos revenus et faciliter votre domination concurrentielle. Votre temps étant optimisé, vous pourrez vous concentrer plus sur vos stratégies d’inbound et de nurturing notamment plutôt qu’à les mettre en place. Vous verrez que la qualité s’en ressentira et les résultats suivront d’eux-mêmes.


Autour du même sujet