Publicité digitale : comment se passer de Google Adwords ?

Se passer totalement de Google Adwords est un pari ambitieux. Pourtant, vous pouvez construire une stratégie digitale cohérente et performante en passant par d'autres régies. Faisons le point ensemble sur quelques-unes des meilleures alternatives à Adwords.

Le principal obstacle pour celles et ceux qui envisagent de faire l'impasse sur Google : l'audience formidable que peut offrir le premier moteur de recherche au monde à sa régie publicitaire. Se passer d'Adwords demande donc de cumuler plusieurs régies, qui disposent chacune de leurs propres audiences.

Bing Ads : la régie concurrente développée par Microsoft
Si vous souhaitez mettre en place une stratégie d'achat de mots-clés sur les moteurs de recherche sans passer par Google, la meilleure alternative qui s'offre à vous est très certainement Bing Ads. La régie publicitaire de Microsoft propose des fonctionnalités très proches de celles de son concurrent direct et vous permet d'être visible à la fois sur Bing et Yahoo. La concurrence entre annonceurs est aujourd'hui moins forte que sur Adwords, vous assurant des taux d'enchères au CPC généralement plus intéressants.

Par ailleurs, le lancement de Windows 10, qui met en avant le moteur maison de la firme, permettant à Bing de grappiller des parts de marché : vous toucherez une audience croissante en vous positionnant sur Bing Ads.

Facebook for Business : pour l'audience et pour le ciblage
Vous raisonnez en terme de reach et d'audience potentielle ? Facebook est fait pour vous ! Le premier réseau social, avec 1,65 milliard d'utilisateurs actifs annoncés dans le monde, vous permet de toucher à ce jour 30 millions d'internautes de plus 18 ans et plus en France, de toutes les catégories socio-professionnelles. Pour toucher un si large public, Facebook s'appuie sur son propre réseau social, mais aussi sur Instagram et un réseau d'audiences partenaires, applications ou sites web mobiles approuvés. 

Les solutions de ciblage permettent de se focaliser sur des cibles très fines, et reposent autant sur le profil socio-démographique que sur les comportements et les centres d'intérêts. Les différentes solutions publicitaires répondent aux attentes de nombreux annonceurs : vous pouvez évidemment utiliser Facebook for Business pour promouvoir votre activité sur le réseau social, mais aussi pour générer de l'audience vers un site web, encourager au téléchargement d'une application, générer des leads, inciter à se déplacer en magasin ou à acheter en ligne, etc... 

Twitter : immiscez-vous dans les conversations de votre audience
Le réseau social qui a popularisé le micro-blogging s'est rapidement imposé comme un véritable média : les utilisateurs s'improvisent souvent journalistes et éditorialistes, couvrant en temps réel les événements majeurs ou mineurs, commentant les actions politiques, les émissions télévisées, les compétitions sportives... Ils échangent, partagent autour de thématiques qui peuvent concerner directement votre entreprise.

Twitter mise depuis plusieurs années sur sa régie publicitaire pour générer le cash-flow nécessaire à son développement futur. De nombreux efforts ont été réalisés pour offrir aux annonceurs une solution complète, intuitive et performante. Vous pouvez décider d'utiliser la publicité pour promouvoir votre compte Twitter ou une publication bien particulière et/ou pour capter une audience qualifiée vers votre site web, ou encore pour développer le volume de téléchargements d'une application. 

Les atouts de cette régie sont nombreuses et apportent une véritable valeur ajoutée par rapport à Google Adwords. Vous pouvez ainsi notamment encourager l'interactivité et l'engagement de votre audience en les faisant participer à une opération promotionnelle : en postant des photos d'eux, en reprenant et popularisant un hastag que vous avez créé, etc... 

Des régies agiles et performantes en RTB (Real Time Bidding)
Adwords n'est pas la seule régie qui facture au CPC (coût par clic) selon une approche RTB (enchères en temps réel), et qui propose aussi du retargeting. De nombreuses régies publicitaires, moins connues, proposent des services similaires avec parfois d'excellents retours sur investissement.

Orange propose ainsi aux annonceurs de communiquer sur son portail et un réseau de sites partenaires via sa régie orangeadvertising.fr. Lancée par des géants comme TF1 ou Lagardère, laplacemedia.com se présente comme la 1ère place de marché RTB 100% média vous pourrez communiquer sur des sites aussi variés que Doctissimo, Eurosport, Le Parisien ou encore La Montagne.Nous ne pouvons évidemment vous proposer une liste exhaustive. Vous serez amené à fureter sur le web pour dénicher votre future régie.

Quid de l'affiliation ? Une solution toujours d'actualité !
Vous pouvez aussi vous rapprocher de l'affiliation, qui offre toujours de bons retours sur investissement... Tout dépend des secteurs d'activités ! Le principe est simple : vous recrutez des éditeurs de sites qui proposent vos bannières, widgets, encarts publicitaires ou formulaires sur leurs sites. Les affiliés ne sont rémunérés généralement qu'à l'action accompli : un lead (formulaire complété et validé), une souscription, un téléchargement, etc...

Si les acteurs majeurs créent leur propre plateforme d'affiliation, comme Amazon ou La Fnac, vous pouvez passer par des acteurs du marché dont le métier est la mise en relation entre annonceurs et éditeurs, et qui proposent des solutions de tracking efficaces. Parmi les plus célèbres, citons affili.net ou tradedoubler.com. Vous pouvez aussi passer par des plateformes plus confidentielles : certaines comme Digiperf.fr sont particulièrement agiles et proposent un accompagnement personnalisé et une proximité bienvenues.

Diversifiez les régies pour gagner en performance
Diversifier les régies publicitaires peut sembler particulièrement exigeant, surtout au commencement. Vous allez passer du temps à échanger avec de nouveaux interlocuteurs, configurer de nouvelles campagnes et découvrir d'autres mécanismes. Vous perdrez du temps, vous fragmenterez votre budget, vous devrez compiler les données. Les débuts seront laborieux, vous quitterez votre zone de confort pour sortir des sentiers battus (et rebattus) par l'immense majorité des entreprises.

Mais en décidant de limiter l'impact d'Adwords dans votre communication, vous serez à l'affût des solutions les plus innovantes du marché et vous pourrez facilement comparer les résultats obtenus par vos différents canaux. Moins dépendant de la concurrence (farouche) à laquelle se livrent les annonceurs sur Adwords, vous pourrez maximiser vos dépenses, toucher de nouvelles audiences ou simplement rencontrer autrement vos audiences habituelles.

Vous deviendrez simplement plus agile et reprendrez une longueur d'avance. Et si, plutôt que de vous passer totalement d'Adwords, vous commenciez par consacrer une partie de votre budget à la découverte d'un autre acteur ? À vous de jouer !

Microsoft / Orange