Instagram : comment Cristiano Ronaldo a communiqué pendant l’Euro 2016

A l’occasion de l’un des événements sportifs les plus importants de l’année, les marques ont imaginé différents types de campagnes de communication et en ont largement profité pour faire parler d’elles sur les réseaux sociaux. Et les joueurs aussi !

Pour être populaire, il faut en effet exister dans ces espaces de communication. Certains sont véritablement accro et disposent de communautés impressionnantes, qu’ils utilisent intensément pour partager en temps réel des informations sur leurs activités, ainsi que les coulisses de leur vie personnelle et professionnelle… “Dis-moi sur quel réseau tu es, je te dirai qui tu es”... 

Le fondateur de l’Observatoire des mondes numériques en sciences humaines, Michaek Stora, présente Instagram comme le royaume de l’ultra narcissisme sur lequel seule la photo postée compte ; c’est une visualisation de ce que l’on vit, de ce que l’on est. Si on ne prend pas de photo de ce que l’on fait, c’est comme si cela n’avait jamais existé. C’est propre à la nouvelle génération. Aujourd’hui, 500 millions de personnes utilisent Instagram chaque mois et 300 millions s’y connectent tous les jours ! Plus de 4 milliards de likes et 95 millions de photos et vidéos sont comptabilisées chaque jour ! Les jeunes adorent ce réseau social, un événement de cet ampleur et des résultats attractifs, c’est l’assurance d’un Instagram qui s’agite...

Les footeux, stars d'Instagram

Parmi les 100 comptes Instagram les plus suivis du moment, 1 sur 5 concerne le football. Ce qui permet aux fans du monde entier de se connecter quotidiennement pour suivre les aventures de leurs joueurs préférés. Les trois joueurs les plus suivis en Europe sur le réseau social sont Cristiano Ronaldo, Gareth Bale et Zlatan Ibrahimovic. Figure de proue de l’équipe du Portugal et star de l’Euro 2016, Cristiano Ronaldo est loin devant les autres au niveau de la fréquence de publication, de la taille de la communauté et des interactions générées. Et sa communication pendant l’Euro n’a fait qu’accentuer son leadership sur la plateforme, avec malgré tout des résultats en dents de scie, à l’image des résultats sportifs de son équipe.

Cristiano Ronaldo a ainsi été largement critiqué pendant la phase de poule, avec son penalty raté contre l’Autriche. Il est d’ailleurs le joueur le plus mentionné sur les médias sociaux pendant cette même phase (380 000 mentions au total), une majorité étant négative (55% selon une étude sur les conversations autour de l’événement menée par Sport Market et Synthesio). Du 10 juin au 10 juillet, sur toute la compétition, il a été mentionné plus d’1 million de fois, loin devant Griezmann et ses 607 000 mentions, numéro 2 de ce classement. Sur les 31 millions de mentions relatives à l’Euro, 1 486 000 mentions font référence à l’équipe de Cristiano, le Portugal.

Sur Instagram, Cristiano Ronaldo a été mentionné 3 480 fois pendant la phase de poule et 20 492 fois au total. Gareth Bale est numéro 2 de la phase de poule avec 1 278 mentions. Antoine Griezmann est, quant à lui, deuxième sur toute la compétition avec près de 10 000 mentions.Le soir de la finale, un pic de mentions portant sur Cristiano a été constaté (3 200 mentions) et 85% d’entre elles ont une tonalité positive, un résultat intéressant qui vient contraster avec les critiques de la phase de poule.

Du perso... et du sponso pour Cristiano

Durant l’Euro, CR7 a publié environ 80 posts de nature très diverse sur Instagram : en match, à l'entraînement, avec ses coéquipiers, sa famille, mais aussi des photos “commerciales” avec une mise en avant des produits de ses sponsors avec un taux d’engagement moyen d’environ 3%, soit 1,9 millions de likes et 20 000 commentaires. 

La plus performante a été publiée après la victoire, elle le représente en train d’embrasser la coupe. “J’ai toujours rêvé de gagner ce titre” est le message associé à cette photo qui a généré, à ce jour, le plus d’interactions avec 3,6M de Likes et 86K commentaires. Le même jour, quelques instants plus tard, on trouve une nouvelle photo de lui dans l’avion, la coupe dans les bras, avec le message “Je t’aime”. Résultats : 3 millions de Likes et 63K commentaires. Pour situer ces 2 clichés dans l’histoire d’Instagram, rappelons que les 2 posts les plus likés sont à 3,7M de likes pour Justin Bieber (en mars 2016), et 3,6M pour Kendall Jenner, il y a plus d’un an. Il est à parier que d’ici quelques jours, un de ces 2 posts de CR7 sera devenu le plus liké de l’histoire d’Instagram !



Dans ses messages, on ne trouve pas que du texte… Cristiano aime les emojis ! Ces pictogrammes représentant des visages, des personnes, des objets ou des symboles sont régulièrement associés à ces photos sur le réseau. Les plus utilisés ces derniers jours par le star sont le coeur, le pouce levé et le ballon de foot. Le succès des emojis est incontestable, ils ont colonisé Instagram et tous les réseaux sociaux. Avec eux, Cristiano fait passer des émotions et communique de manière non-verbale. Ils remplissent la conversation de choses ludiques, essentielles pour ceux qui les utilisent. Les hashtags jouent presque ce même rôle, expliquer le propos que l’on vient de tenir pour faire passer un message, dire que l’on plaisante ou mettre exergue une émotion. Cristiano les utilise par contre un peu moins souvent, principalement pour mettre en avant les campagnes de ses sponsors...

CR7 travaille avec plusieurs marques et cette collaboration s’est exprimée pendant l’Euro sur Instagram… Il est notamment ambassadeur du fabricant de montres de luxe TAG Heuer. Le sport fait partie des traditions de la marque suisse puisqu’il partage les mêmes valeurs, notamment le fait de repousser ses limites. Pour lui, TAG Heuer est de loin la meilleure marque dans son domaine. La photo qui montre la star avant la finale posant avec une montre TAG Heuer associé au hashtag #dontcrackunderpressure a généré 1,9M de Likes et 26,7K commentaires.


Autre sponsor, Nike. Après la victoire, Cristiano a posé une photo de son équipe sur le terrain avec sa tenue complète, associé au hashtag #JustDoIt. Cette dernière a également très bien performé avec 2,6M de Likes et 51,1K commentaires.

Les vidéos performent également sur Instagram. Deux ans après l’arrivée de ce format sur la plateforme, Instagram mise spécifiquement sur celui-ci. Il permet d’ailleurs depuis quelques mois de publier des vidéos de 60 secondes et offre un certain nombre de fonctionnalités dédiées à la vidéo. Une annonce qui suit la tendance puisqu’en 2016, le temps passé à regarder des vidéos a sensiblement augmenté (+40% en 6 mois selon Instagram). Après la victoire du Portugal, Cristiano a aussi publié 2 vidéos en temps réel de l’accueil de la Seleçao au pays, faisant 6 Millions de vues cumulées.

Indirectement lié à CR7 et à ses afficianados présents sur Instagram, il faut noter le nombre d’insultes reçues par Dimitri Payet suite au tacle sur Cristiano lors de la finale. Une photo postée sur le compte du joueur français avant la finale, illustrant la communion de l’équipe de France avec les supporters présents au Vélodrome, a reçu plus de 405,000 commentaires, principalement des critiques et des insultes d’utilisateurs venant d’Iran. Le Portugais étant une icône pour les amateurs de foot dans ce pays, on trouve donc principalement des commentaires en persan mais aussi en anglais, espagnol et portugais... Heureusement, tous les Iraniens ne sont pas d’accord avec ça : “Cher Payet, tu seras un jour le meilleur joueur du monde. Je demande pardon de la part de tous les Iraniens”, écrit par exemple l’un deux.

Même si Twitter reste le réseau social préféré pour communiquer autour du live, Instagram a été très largement utilisé pendant cet Euro. Joueurs, marques et supporters ont plébiscité le réseau social en vogue pour communiquer à l’occasion de l’édition 2016, une évolution notable par rapport aux précédentes éditions (100 millions d’utilisateurs il y a 4 ans, soit 5 fois moins qu’aujourd’hui). Véritable eldorado pour les marques, Instagram devrait, selon certaines études, dépasser Twitter comme outil de communication d’ici 2017.

Réseaux sociaux / Instagram