Data : Qui sont les "vrais" gagnants du Tour de France ?

Alors que le britannique Christopher Froome vient d’obtenir pour la quatrième fois la première place du classement du Tour de France, Captify a analysé les recherches internet associées à ce rendez-vous sportif incontournable de l’été. Quelles marques, équipes ou encore quels coureurs sont les plus recherchés? Qui sont donc les «vrais» gagnants de cet événement sportif mondial?

D’un point de vue marketing, il est en effet intéressant de se pencher sur les requêtes effectuées au cours de cet événement qui est le 3ème le plus suivi au monde et qui rassemble plus de 3,5 milliards de téléspectateurs dans 190 pays différents. 


Afin de déterminer quelles marques et sponsors ont été mis en avant durant ce dernier Tour de France, Captify a analysé trois recherches différentes :

1/ Quelles sont les marques les plus associées au Tour de France ?

2/ Quelles sont les équipes les plus recherchées du Tour de France ?

3/ Quelles sont les évolutions des recherches liées aux coureurs ?

Premier constat : Les marques liées aux recherches du mot clés « Tour de France » sont, non pas celles liées au nom des équipes, mais aux sponsors des maillots à enjeu. Ainsi, Skoda (maillot vert), LCL (maillot jaune), et Carrefour (maillot à pois) sont les marques ayant suscitées le plus d’intérêts chez les internautes.


Deuxième constat : Les recherches des internautes liées aux équipes sont souvent associées à des événements exceptionnels. Ainsi, Direct Energie qui a été l'équipe la plus recherchée du Tour de France doit certainement cet engouement à la non sélection du coureur Bryan Coquard. L'équipe allemande WorldTour Bora-Hansgrohe connaît quant à elle un pic de recherches causé par la disqualification du coureur Peter Sagan, le 4 juillet. En effet, il y a une multiplication des recherches internet pour l'équipe allemande, à partir de cette date. Enfin, AG2R connait une intensification de recherches, particulièrement autour du 11 juillet cela étant dû à la chute du coureur français Romain Bardet.


Troisième constat : Les recherches liées aux coureurs suivent le même rythme que les recherches liées aux équipes et les pics interviennent également lors d’événements en particulier. Ainsi, Il y a une évolution progressive des recherches pour le coureur français, Romain Bardet, les requêtes internet le concernant connaissent un pic considérable le jour et le lendemain de sa victoire du 13 juillet. L’intérêt des internautes concernant Richie Porte se concentre le 9 et le 10 juillet après une grave chute du coureur. Les requêtes autour de Peter Sagan ont également explosé le jour où il a causé la chute d’un autre coureur par un coup de coude et a été disqualifié. Christopher Froome quant à lui génère toujours un fort intérêt, les internautes le supposant gagnant du tour de France 2017.


En définitive, les marques qui sont associées aux maillots jaune, vert et à pois ont donc plus de chances de s’assurer de la visibilité « positive » auprès des internautes que les autres sponsors durant cet événement sportif. En effet, concernant les marques qui sont associées à un coureur ou une équipe cela est plus difficile à anticiper. A moins de miser dès le début sur un coureur populaire et ayant déjà une grande couverture médiatique, tel que Christopher Froome, leur attrait sera surtout lié aux aléas du tour (chute, disqualification, non sélection, échappées…) que ceux-ci soient « positifs » ou « négatifs ».

CARREFOUR / LCL

Annonces Google