Comment préparer son site marchand face au rush des soldes

Mercredi 10 janvier, c’est le top départ des soldes d’hiver. Plus de 28 millions de français utiliseront Internet lors de ces soldes hivernales.

En France, les soldes génèrent en moyenne 20% du chiffre d’affaires des commerçants. 28 millions de Français seront au rendez-vous cette année, selon la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad). Une période capitale, qu’il ne faut pas louper ! Qui dit « période exceptionnelle » dit « dispositif exceptionnel ». Un mois avant les soldes, les équipes doivent réfléchir ensemble à la mise en place d’un protocole spécifique et adapté au prévisionnel de trafic du site. Les acheteurs en ligne sont particulièrement volatiles. Si le chargement d’une page est trop lent, ils quittent le site pour aller vers celui d’un concurrent. A l’inverse, lorsqu’ils naviguent sur des pages ayant moins d’une seconde de chargement, il est un potentiel acheteur...

Pour faire face à l’augmentation brutale du trafic et répondre à l’enjeu de fluidité de navigation (affichage des infos et visuels impeccables, chargement très rapide des pages, …), il est préfèrable d'augmenter systématiquement le nombre de serveurs. Par mesure de sécurité, il faut prévoir aussi de désactiver certaines fonctionnalités, « non-structurantes » ou coûteuses en termes de performance, qui ne sont pas indispensables à l’attractivité du site en période de soldes (ex : la géolocalisation, …).

Les phases test du Black Friday

En France, le Black Friday prend chaque année de l’envergure et représente aujourd’hui 50 à 60% de l’activité générée lors du démarrage des soldes. Cette période est une sorte de test grandeur nature qui permet d’identifier en amont des soldes, les axes d’amélioration du site marchand.

Pour s’assurer de la performance et de l’endurance du site, il est conseillé de simuler quelques jours avant, sur une plateforme test, un trafic très lourd avec un nombre de commandes considérable. L’objectif est d’analyser les éventuelles faiblesses et de pouvoir les corriger avant l’heure d’ouverture. Les préparations sont faites en amont sur le site lui-même. Les clients l’ignorent mais derrière leur interface, l’équipe modifie les données, le contenu, qui seront visibles que le matin de l’ouverture des soldes.

La veille, l’équipe effectue les derniers préparatifs : stocks, prix, mise en page de la home page afin que tout soit prêt le lendemain à 8h. La première semaine, l’activité est très forte et les équipes sont présentes 24h/24h. L’activité se calme au fur et à mesure pour arriver à un rythme quasi courant les jours suivants. A la fermeture des soldes, les fonctionnalités et dispositifs sont remis en mode « normal ». 

Retail

Annonces Google