Infographie : pourquoi Apple joue très gros avec l'iPhone 7

La sortie d'un nouvel iPhone est devenue le moment le plus crucial de l'année pour Apple. S'il est habitué au succès, les conséquences d'un éventuel échec sont chaque année un peu plus importantes.

La part des ventes de l'iPhone dans le chiffre d'affaires d'Apple ne cesse de croître depuis ses débuts en juin 2007 : de 12% en 2008, elle est passée à 66% en 2015. De quoi rendre le groupe extrêmement dépendant de l'accueil de son smartphone, qui ne lui a jusque-là jamais réservé de mauvaises surprises. Le succès de l'iPhone lui a permis de multiplier son chiffre d'affaires par six dans le même laps de temps, passant de 38,9 milliards de dollars à 235.

La part des ventes d'iPhone dans le chiffre d'affaires d'Apple est plus basse depuis le début de l'année en raison d'une forte saisonnalité des ventes qui s'accélèrent au cours de la deuxième partie de l'année, entre le lancement des nouveaux modèles et Noël. © JDN/Statista

Apple présente ce 7 septembre l'iPhone 7. Pour savoir tout ce que l'on attend de la keynote, c'est ici.

 

Statista édite un portail d'études et de statistiques provenant de plus de 18 000 sources.

 

 

IPhone / Apple