Qui sont les acteurs du marketing mobile ? Un marché aux alentours de 100 millions d'euros

Le président de la MMA, Benoît Corbin, chiffre le marché aux alentours d'une centaine de millions d'euros. Tombé un peu en désuétude avec l'explosion des applications mobile, le marketing relationnel par SMS ou MMS représente toujours plus de la moitié de ce marché. Un quart du marché serait encore investi dans l'achat d'espace (23 millions d'euros en 2009 selon le SRI), le reste concernant la réalisation d'applications et de sites Internet mobiles. 

 

La part importante du SMS dans le marché s'explique en partie par le coût élevé de ces campagnes, qui passent obligatoirement par les opérateurs, qui facturent ce type d'opérations. Même s'il est passé de mode, de nombreux acteurs ne voient pas ce segment s'affaiblir dans les années à venir. "Le SMS reste très utilisé car il est 100 fois plus efficace qu'un e-mail ou une push notification dans une application", affirme Bertrand Jonquois, de Nemo Agency. Ce type de dispositif reste par ailleurs pertinent pour toucher la population non utilisatrice de smartphones, qui reste encore largement majoritaire dans le parc mobile français. 

 

Encore dans ses jeunes années, le marché devrait voir les deux derniers segments du marché se développer. La publication récente des premières audiences de l'Internet mobile devrait crédibiliser ce canal comme support de publicité aux yeux des annonceurs. Avec la multiplication des annonceurs désireux de se doter d'une application mobile le segment des applications devrait également connaître une forte croissance. Elle pourrait en outre être accrue par l'émergence de plusieurs OS concurrents de l'iPhone.

Telecoms 2.0 / Marketing mobile