Apple est accusé de violation de brevet sur Siri

Après avoir payé 60 millions de dollars pour utiliser la marque iPad en Chine, Apple est poursuivi par une société chinoise au sujet de Siri.

Les obstacles s'accumulent pour Apple dans l'empire du milieu : après avoir été contraint de débourser 60 millions pour pouvoir utiliser la marque iPad sur le marché chinois (lire l'article "Apple paye 60 millions de dollars pour utiliser la marque iPad en Chine", du 02/007/2012), la multinationale est cette fois accusée de violation de brevet. La technologie utilisée dans l'assistant vocal Siri est en effet revendiquée par une société basée à Shanghai et baptisée Shanghai Zhizhen. Cette dernière avait déposé un brevet en 2004 sur son logiciel Xiao i Robot qui, selon l'AFP, fonctionne de la même manière que les assistants vocaux présents sur iOS et sur Android. La société explique avoir envoyé des courriers à Apple en mai, mais n'a pas reçu de réponse.


Pour Apple, l'enjeu est de taille puisque l'a Chine est désormais son second plus gros marché derrière les Etats-Unis. A ce jour, la plainte sur Siri est en cours de médiation, mais la société chinoise estime qu'il pourra bientôt demander des indemnisations s'il s'avère qu'il y a bel et bien eu violation de brevet. Une menace qui ne plane pas cette fois sur Apple uniquement en Chine, mais dans le monde entier.

IPad / Apple