L'avenir d'Internet vu par Mary Meeker Vers une nouvelle bulle Internet ?

Les dernières introductions en bourse de l'Internet inquiètent les marchés : de Facebook, Zynga, Groupon, Pandora ou LinkedIn, seul Linkedin voit la valeur de ses parts au-dessus de son prix d'introduction. Mary Meeker explique ainsi que les investisseurs présents sur les marché publics sont bien plus sceptiques que ceux travaillant dans le private equity. Elle note également que le monde est dans un cycle de croissance technologique et qu'à l'évidence, une IPO a le plus de chance de réussir si tout le monde va dans le même sens. Or les dernières IPO évoqués sont disruptives dans les marchés publics. Selon elle, la baisse de la valeur des titres évoqués est donc liée au manque de confiance des investisseurs et non à une quelconque bulle.


performances des cinq dernières ipo du web américain au 29/05/2012
Performances des cinq dernières IPO du web américain au 29/05/2012 © Yahoo Finance, Bloomberg, FactSet
Pour Mary Meeker, le monde d'Internet est en train de ré-imaginer les habitudes des individus, et chaque habitude se voit remplacer par un nouveau service numérique, comme par exemple les marchés au puce (Etsy), le paiement en caisse (Square), les bons de réduction (Groupon) etc. Mais il reste encore des espace à investir davantage numériquement comme l'automobile ou encore la télévision connectée.

Pandora / Private equity