Les MVNO déçus par l'attribution des blocs de fréquence 3G

L'association Alternative Mobile regroupant les MVNO s'est déclarée déçue par les engagements pris par Orange et SFR dans le cadre de l'attribution des deux derniers blocs de fréquence 3G par l'Arcep. Les deux opérateurs préférés à Iliad ont en effet pris des engagements minimaux à leur sujet, se limitant à "faire droit aux demandes raisonnables d'accueil sur leur réseau". Loin de l'indépendance technique réclamée par les MVNO sur les réseaux des opérateurs hôtes.

Cette déception des MVNO est d'autant plus forte que l'Arcep avait fait des conditions d'accès accordées aux MVNO un critère important dans le processus d'attribution de ces fréquences. Mais il semble qu'Orange et SFR aient préféré payer ces licences au prix fort plutôt que de laisser Free permettre la création de full MVNO, ce qu'il avait promis de faire s'il obtenait un de ces blocs.

MVNO