Clash of Clans s'invite à la grand-messe du Super Bowl

Clash of Clans Super Bowl L'éditeur du jeu de casual gaming a dépensé près de 9 millions de dollars pour diffuser son nouveau spot TV. Pour un résultat décevant en termes de téléchargements.

On le sait, le Super Bowl est l'événement sportif le plus regardé aux Etats-Unis, avec des parts de marché qui oscillent entre 40 et 60%. Une telle performance côté audiences en fait aussi un rendez-vous prisé des annonceurs qui rivalisent de créativité pour justifier les près de 4,5 millions de dollars que coûtent 30 secondes de publicité... Parmi les heureux élus, des habitués comme Coca-Cola, BMW ou encore Budweiser... et un nouveau venu, "Clash of Clans".

Supercell, l'éditeur du jeu au cours duquel plusieurs clans se disputent un territoire, avait carrément décidé de s'offrir une minute de publicité. Devant la caméra, l'acteur américain Liam Neeson, qui parodie son personnage d'ancien agent de la CIA dans la saga "Taken", vante les mérites de l'application. Une débauche de moyens rendue possible par les plus d'1,5 million de dollars que rapportent quotidiennement "Clash of Clans" de loin l'application la plus rentable de l'App Store grâce à son business model freemium.

Pour quel résultat ? Plutôt décevant au regard de l'audience générée par l'événement médiatique. Clash of Clans n'a ainsi gagné que 9 places, pour passer de la 38e à la 29e, dans le classement des applications les plus téléchargées de l'App Store, le jour de la diffusion du spot. Pas forcément un mauvais calcul pour l'équipe dirigeante de Supercell pour autant. Celle-ci a en effet expliqué tabler moins sur de la génération directe de trafic que sur un véritable impact en terme de notoriété. Une valeur ajoutée intangible difficile à mesurer hors sondages. Mais un bénéfice qui devraient sur le long terme permettre d'augmenter les téléchargements de l'application sur des plateformes telles que Facebook ou Twitter, espère Supercell. 

clash of clans image
Evolution du nombre de téléchargements sur l'App Store aux Etats-Unis. © AppAnnie

Autour du même sujet