Cinq conseils pour doper la diffusion de son application iPhone Segmenter son application en fonction des utilisateurs

Derrière la masse en apparence homogène des utilisateurs de l'App Store se cachent en réalité différents profils de consommateurs. Tous n'ont pas le même terminal mobile et encore moins les mêmes moyens ou besoins. Proposer différentes versions d'un même service peut se révéler utile pour cibler différents types d'utilisateurs. C'est ce qu'a fait FaberNovel dans le cadre de l'application RATP.

 

Les deux versions de l'application RATP
RATP liteRATP premium
Source : FaberNovel
Date de lancement13 mai 2009 3 mai 2009
PrixGratuit0,79 euro
RevenusPublicitéVentes
Téléchargements350 000105 000
Uilisateurs actifs126 00080 000
La première version de l'application, gratuite mais limitée, est par exemple adaptée à des utilisateurs occasionnels des transports parisiens qui cherchent essentiellement un service de plans et d'itinéraires. L'application payante est plutôt destinée aux usagers fréquents du métro et des bus de la capitale, qui voudront davantage optimiser leur usage des transports, notamment en étant informés en temps réel d'éventuels retards. 

 

"Il ne faut pas hésiter à décliner les versions lorsque votre application s'adresse à des profils d'utilisateurs vraiment différents", recommande Baptiste Benezet. Il peut également s'avérer judicieux de proposer plusieurs applications lorsqu'elles offrent des services assez différents, plutôt que de les rassembler en une seule. Disposer de plusieurs applications permettra notamment de mettre en place une stratégie de cross-selling pour ses autres services mobiles.  

 

une bonne version gratuite est un bon moyen de d'inciter les utilisateurs à
Une bonne version gratuite est un bon moyen de d'inciter les utilisateurs à passer à la version payante © FaberNovel

Il est en revanche déconseillé pour certains types d'applications de présenter une version gratuite comme une simple démonstration du potentiel de la version payante. Les utilisateurs pourraient bien se contenter des fonctionnalités limitées, car gratuites, de la version "lite". 

 

"Une bonne version gratuite est par ailleurs un bon moyen de d'inciter les utilisateurs à passer à la version payante", ajoute Baptiste Benezet. Surtout si le prix de l'application est élevé. FaberNovel a ainsi observé que 80 % des acheteurs de la version premium de l'application RATP ont testé la version lite avant, lorsque la version premium était vendue à 1,59 euros. Une fois le prix passé à 0,79 euros, la part des utilisateurs ayant testé la version lite au préalable est tombée à 50 %.

Mobilité / Apple