Assurer la longévité de son application mobile Réussir son lancement pour partir sur de bonnes bases

Le lancement d'une application représente une étape déterminante pour sa durée de vie. C'est à ce moment que l'éditeur doit parvenir à générer suffisamment de téléchargements pour apparaître dans les classements des stores d'applications et ainsi bénéficier d'un effet de notoriété pour générer naturellement de nouveaux téléchargements. Selon le service de promotion d'applications Appsteur, neuf utilisateurs d'iPhone sur dix utilisent le Top25 de l'App Store pour choisir et télécharger une application. "Il faut être visible sur un store à un moment ou à un autre pour être téléchargé", rappelle Alexandre Doumith. Outre Appsteur, plusieurs systèmes payants de recommandation et de promotion d'applications permettent de toucher rapidement une large cible de mobinautes, générer des téléchargements et faire apparaître l'application dans les tops d'une boutique d'applications. Parmi eux : Appgratuites, Appsteur, Appsfire ou Appcity.


renaud ménérat, pdg de useradgents
Renaud Ménérat, PDG de UserAdgents © S. de P. UserAdgents

Cette nécessité de gagner rapidement la plus large audience possible doit cependant être nuancée. D'abord parce que les mobinautes sont devenus très zappeurs et ne conservent que les programmes qui les intéressent vraiment. S'ils téléchargent de nombreuses applications, il en désinstallent un grand nombre rapidement après les avoir testées. Selon Alexandre Doumith, trois applications sur cinq sont désinstallées dans les 24 heures qui suivent leur téléchargement."Générer des téléchargements ne garantit en rien la longévité d'une application", note-t-il.


Il est parfois préférable de se concentrer sur une audience restreinte, mais réellement intéressée par l'application en question. En plus des opérations de notoriété, il est donc recommandé de mobiliser son audience digitale existante. "Communiquer auprès de sa base de clients via un e-mailing dédié, mettre en avant son application sur son site permet déjà de la promouvoir auprès d'utilisateurs potentiellement plus fidèles", explique Renaud Ménérat.

Telecoms 2.0