La croissance des opérateurs mobile passe par la data Sites mobiles : les opérateurs en perte de vitesse

La démocratisation de l'Internet mobile tend à diminuer l'emprise des opérateurs sur l'usage de leurs abonnés. Selon une étude réalisée par Nokia au Royaume-Uni, la part de reach des portails mobiles des opérateurs a considérablement chuté entre 2007 et 2008 passant de 57 % à 22 %. Les abonnés mobile ayant accès à Internet depuis leur terminal ont ainsi tendance à adapter leur consommation du Web traditionnel sur les terminaux nomades, préférant les sites qu'ils connaissent déjà (Google, BBC, Yahoo, etc.) à ceux qui leur sont imposés par leur opérateur. Cette tendance est évidemment accélérée par la popularisation des smartphones, conçus pour un usage du Web en mobilité.

Autour du même sujet