Free n'obtient pas de fréquences mobiles 3G supplémentaires

L'Arcep a accordé un reliquat de deux blocs de fréquences 3G de 5 MHz à Orange et à SFR. Free Mobile, le troisième candidat à l'appel d'offres, repart bredouille. Bouygues Telecom, considérant que ses capacités actuelles étaient suffisantes par rapport à son parc d'abonnés, ne s'était pas montré intéressé.  La vente de ces deux derniers lots rapportera près de 600 millions d'euros à l'Etat. Orange débourse ainsi 286 millions d'euros et SFR 300 millions afin de désengorger leurs réseaux mobiles qui tendent à saturer à mesure du développement des usages Web mobile.

Free / 3G