Un quart des ventes d'Android profitent peu à Google

Google Android La démocratisation de l'OS se fait essentiellement via des fabricants qui ne mettent pas en avant les services qui rapportent le plus d'argent à Google.

La domination d'Android sur le secteur des smartphones ne se dément pas. L'OS représentait en effet 77% des smartphones vendus au 4e trimestre, selon une étude d'ABI Research. Loin derrière, Apple avec suit avec 18%, puis Windows Phone, à 4%. Reste que les chiffres sont moins flatteurs qu'ils ne pourraient y paraitre pour Android dont la croissance est portée essentiellement par des pays émergents tels que la Chine et l'Inde. Des pays au sein desquels les appareils écoulés le sont par des fabricants qui ne fournissent aucun des services mis généralement en avant sur Android, tels que Gmail, Google Search ou Google Maps.

Ainsi sur les 221 millions d'appareils Android écoulés au cours du 4e trimestre, 71 millions sont dans ce cas. Un chiffre d'autant plus important que l'explosion des ventes d'Android concerne essentiellement ce type d'appareils, avec une hausse de 137% par rapport à l'année précédente, contre +29% pour les Android classiques. De quoi remettre aujourd'hui en question la pertinence des classements par OS... et la stratégie d'hyper fragmentation entamée par Google

android
Parts de marché par OS. © ABI Research

Google / Android