Existe-t-il un marché pour l'iPad en France ? Un passage obligé par les entreprises

Comme l'ordinateur personnel il y a une trentaine d'année, la tablette pourrait bien être adoptée par les entreprises et leurs salariés avant de les séduire en tant que particuliers. Apple a d'ailleurs déjà réussi à pénétrer le marché des entreprises grâce à l'iPhone. Adopté par de nombreux cadres, le smarphone est ainsi entré dans les préoccupations des directeurs de systèmes d'information. L'iPad pourrait suivre le même chemin. En réussissant à intégrer sa tablette à la vie des entreprises, Apple pourrait se doter indirectement d'une force de vente conséquente auprès du grand public.


Aux États-Unis, plus de 50 % des entreprises du palmarès "Fortune 100" se penchent sur l'idée de prendre en charge l'iPad sur l'ensemble de leur périmètre, affirmait en 2010 Tim Cook, le remplaçant de Steve Jobs durant son congé maladie. De nombreux acteurs comme SAP, Salesforces ou IBM ont déjà porté tout ou partie de leurs services pour les rendre compatibles avec la tablette d'Apple et leur exemple devrait être suivi par d'autres. Mercedes a par exemple équipé les vendeurs de certaines de ces concessions d'un iPad.


Fin 2010, le vice-président du cabinet d'analyses Gartner, Stephen Prentice conseillait d'ailleurs aux dirigeants d'entreprises de saisir à bras le corps la question de l'iPad. "Il ne relève généralement pas du rôle d'un PDG de s'impliquer directement dans des décisions technologiques, mais l'iPad constitue une exception. Il est plus que le dernier gadget à la mode, et les chefs d'entreprise devraient dès à présent engager un dialogue sur ce point avec leurs DSI si ce n'est pas déjà fait." Une étude d'OTO Research menée fin 2010 montrait déjà que plus de la moitié des utilisations de l'iPad était réalisée à titre "professionnel".

Telecoms 2.0 / IPhone