iPhone contre Android : le match L'utilisateur d'iPhone : un vrai consommateur

L'App Store d'Apple, qui a été la première place de marché d'application à exploser dispose naturellement d'une certaine avance sur ses concurrents avec environ 330 000 applications iPhone. Mais là encore, Android rattrape son retard : la place de marché de Google, qui dispose d'environ 220 000 programmes à télécharger enregistre entre 20 000 et 30 000 nouvelles applications par mois, contre 18 000 à 20 000 pour l'iPhone. "D'ici un an, il pourrait y avoir plus d'applications Android que d'applications iPhone", estime Renaud Ménérat, PDG de UserAdgents.

 

En revanche, l'App Store reste incontournable pour qui espère rentabiliser son application en la faisant payer. Selon l'institut britannique Gartner, neuf ventes d'applications sur dix en 2010 ont été réalisées sur la boutique d'Apple. Android se partage la dixième vente avec les autres OS (Blackberry, Windows Phone, etc.). "D'une manière générale, un utilisateur iOS achète deux fois plus d'applications et de contenus qu'un utilisateur Android, explique Renaud Ménérat, de UserAdgents. Le possesseur d'iPhone est un vrai consommateur."

 

"C'est l'une des réussites du marketing d'Apple : sur l'App Store, un mobinaute achète les yeux fermés, pas sur Android Market", résume Paul-Louis Belletante, de Bemobee. Ce constat se retrouve d'ailleurs dans la répartition des applications gratuites et payantes. En juillet dernier le service de mobile analytics Distimo estimait que 60 % des applications présentes sur Android Market sont gratuites, contre seulement 30 % sur iPhone.

 

Cette différence peut également s'expliquer par l'absence de système de paiement pour la place de marché d'applications de Google dans certains pays. Google Checkout, utilisé pour acheter des applications Android, n'est disponible que dans une trentaine de pays alors qu'Android Market l'est dans une cinquantaine. Pour faciliter les paiements, Google semble désormais miser davantage sur le "billing opérateur" qui permet à un utilisateur de payer ses achats au travers de sa facture d'opérateur mobile.

Google / Android