iPhone contre Android : le match Places de marché : peut mieux faire des deux côtés

android market, la place de marché de google
Android Market, la place de marché de Google © Capture d'écran / Google

Derrière la compétition que se livrent Google et Apple sur le marché des OS mobiles une autre bataille s'opère : celle de deux conceptions de la distribution d'applications. D'un côté, l'App Store, réputé pour sa fermeture due au contrôle exercé par Apple. De l'autre, Android Market, plus ouvert, qui permet donc plus de libertés aux éditeurs d'applications.  

 

A première vue, l'ouverture d'Android semble profiter à Google. Mais la quasi-absence de contrôle des applications soumises par les développeurs entraîne cependant la présence dans l'Android Market d'un grand nombre de programmes inutiles, voire potentiellement dangereux pour les terminaux. De quoi décrédibiliser la qualité globale du service fourni par cette boutique. "Les critiques sont nombreuses concernant la validation des applications par Apple. Mais c'est aussi ce contrôle qui fait la qualité de l'App Store en imposant un niveau minimum rassurant pour l'utilisateur", rappelle Paul-Louis Belletante. 

 

L'App Store, comme Android Market souffrent tous deux d'un défaut : le manque de possibilités pour les éditeurs de payer pour mettre leurs applications en avant. Avec plusieurs centaines de milliers d'applications chacun, il devient de plus en plus difficile d'émerger dans les classements des téléchargements sans l'appui d'une campagne de communication en dehors du store lui-même. Seules les mises en avant "éditoriales", décidées arbitrairement par Apple et Google permettent à une application de gagner en visibilité. "Il est surprenant que ni l'un ni l'autre n'aient pas encore monétisé leur store", remarque Renaud Ménérat, de User Adgents. 

 

la partie de reporting et de gestion des applications de l'android market
La partie de reporting et de gestion des applications de l'Android Market © Capture d'écran / Google / UserAdgents

La qualité d'une place de marché se mesure également aux outils de reporting et d'analyse qu'elle propose aux éditeurs. Sur ce point, l'App Store et Android Market sont dans l'indigence la plus totale. iTunes Connect propose le nombre de téléchargements de l'application et celui de mises à jour, le tout par pays. Android Market propose de son côté quelques chiffres sur le nombre d'applications installées et le nombre d'applications actives (qui n'ont pas été désinstallées). Pour les applications payantes, des informations sur le nombre de commandes et les reversements de Google Checkout sont également fournies. 

Google / Android