L'iAd serait lancé cette semaine en Europe


Le lancement de l'iAd en Europe, repoussé deux fois cet automne, va avoir lieu cette semaine, selon le Financial Times. Apple doit encore convaincre.

Après son accord avec le groupe Dentsu afin de lancer son réseau publicitaire mobile pour iPhone et iPod au Japon en 2011, Apple devrait annoncer cette semaine les noms des premiers clients de l'iAd en Europe, selon le Financial Times. Il pourrait s'agir de l'Oréal, de Renault ou encore de Nestlé. Leurs campagnes pourraient voir le jour à la fin de l'année. Aux Etats-Unis, les premiers clients ont bénéficié d'un taux de clic moyen de 0,8%, soit entre 8 et 10 fois supérieur à celui d'une bannière de publicité classique.  

Cependant la firme de Cupertino doit faire face à quelques critiques depuis son lancement au printemps dernier (lire l'article, Apple dévoile sa régie publicitaire mobile : iAd, du 09/04/2010). Le ticket d'entrée pour réaliser une campagne sur iAd, d'environ 1 million de dollars, est perçu comme excessivement élevé par certains annonceurs. Google propose en effet le même type de service pour quelques dizaines de milliers de dollars. Par ailleurs certains annonceurs se sont plaints de la lenteur des processus. Si Apple a reçu 60 millions de dollars de commandes lors de son top départ, 2 des 17 clients initiaux, Chanel et Adidad, se sont ensuite retiré. Apple s'est depuis dit susceptible de descendre sous la barre des 1 million de dollars par campagne.

Cependant, de nombreux spécialistes du secteur s'accordent à dire que l'arrivée de l'iPad, par son pouvoir d'attraction sur les gros annoceurs, va soutenir le développement du marché et donc celui de ses concurrents. L'équipe de Steve Jobs devra notamment affronter Google, qui a déclaré à l'occasion de la publication de ses résultats pour le troisième trimestre que la publicité sur mobile lui rapportait désormais 1 milliard de dollars par an (lire l'article, Google surprend avec un bénéfice net en hausse de 32%, du 15/10/2010). 

Google / Apple