Internet mobile : vers quelle mesure d'audience ? Médiamétrie, un monopole de la mesure mobile ?

Contrairement à l'Internet fixe, la mesure d'audience sur mobile ne sera assurée que par un seul acteur, Médiamétrie, qui sera le seul à accéder aux logs des opérateurs et donc à commercialiser son outil auprès de l'ensemble des acteurs concernés (éditeurs, agences, annonceurs). Concrètement, Médiamétrie disposera donc d'un monopole de la mesure d'audience de l'Internet mobile

 

nicolas guieysse, délégué général de l'afmm
Nicolas Guieysse, délégué général de l'AFMM © AFMM

Laurent Battais de Médiamétrie rappelle que la pluralité des acteurs de la mesure d'audience sur l'Internet fixe reste une exception par rapport aux autres médias. En télévision, comme en radio et en presse, un seul acteur est chargé de certifié audiences et chiffres de diffusion. "Pour qu'un marché publicitaire fonctionne bien, il a besoin d'une sorte de monnaie unique, permettant de valoriser les audiences des éditeurs, affirme-t-il. C'est d'autant plus important lorsque ce marché est encore naissant, comme c'est le cas pour l'Internet mobile." 

 

Nicolas Guieysse, de l'Association française du multimédia mobile (AFMM), rappelle de son côté la difficulté et le coût de la mise en place d'un tel outil, à la fois pour Médiamétrie et pour les opérateurs mobiles. Ces derniers ont en effet dû investir à la fois pour harmoniser leurs logs, mais également pour en industrialiser l'anonymisation et la production quotidienne. "Il est difficilement imaginable que les opérateurs acceptent de renouveler ce travail si un nouveau venu souhaite mettre au point sa propre mesure", explique le délégué général de l'AFMM. 

 

Nicolas Guieysse rappelle par ailleurs que le contrat liant Médiamétrie et les opérateurs n'est pas valable pour une durée illimitée. Si cette durée reste confidentielle, elle est suffisamment longue pour garantir la stabilité dans le temps de la mesure officielle. "Mais rien n'est irréversible, explique-t-il. Médiamétrie n'assurera peut-être pas cette mesure ad vitam æternam." 

Mesure d'audience