Brevets : Motorola retire sa plainte contre Apple

La filiale de Google a annoncé sa décision de retirer la plainte qu'elle avait déposée contre Apple aux Etats-Unis auprès de la Commission sur le commerce international.

Serait-ce le premier indice d'un éventuel cessez-le-feu dans l'impitoyable guerre des brevets que se livrent les grands fabricants de terminaux mobiles depuis quelques mois voire quelques années ? Toujours est-il que Motorola Mobility vient d'annoncer sa décision de retirer la plainte qu'il avait déposée aux Etats-Unis à l'encontre d'Apple. La filiale de Google affirmait jusque-là qu'Apple aurait enfreint plus d'une demi-douzaine de ses brevets dans des domaines aussi variés que la vidéo, la commande vocale ou les alertes accompagnant l'arrivée d'un e-mail.


Rappelons qu'Apple avait de son côté accusé Motorola de violations de brevets sur les technologies portant sur l'écran tactile. La cour d'appel de Chigaco avait d'ailleurs statué en juin sur cette guerre croisée par un match nul, déboutant les plaintes que les deux entreprises avaient déposées l'une contre l'autre. Peu disert sur sa décision de retirer sa plainte, Motorola Mobility a toutefois précisé qu'il se réservait le droit de recourir à nouveau à la justice pour trancher ce litige, aucun accord n'ayant été trouvé entre les parties. Dans le même temps, la filiale de Google a confirmé le rachat de Viewdle, une start-up spécialisée dans la réalité augmentée à un tarif qui, selon Techcrunch, se situerait entre 30 et 45 millions de dollars.

Etats-Unis / Google