Le renouveau de Nokia passerait par une purge du management

Le premier fabricant de mobile au monde pourrait accompagner sa nouvelle stratégie d'un grand remaniement de son management.

En perte de vitesse, Nokia serait sur le point de réorganiser son management. Selon l'hebdomadaire allemand "Wirtschaftswoche", Stephen Elop, le PDG du premier fabricant de mobiles au monde s'apprêterait à évincer plusieurs directeurs du groupe. Mary McDowell, responsable de la division téléphones mobiles, Tero Ojanpera, responsable des solutions services et mobiles, Niklas Savander, chef de la division marchés et Kai Oistamo, directeur du développement seraient notamment remerciés. Le PDG de Nokia aurait d'ailleurs embauché des chasseurs de têtes pour remplacer ces dirigeants. 

 

Cette annonce intervient alors que le PDG de Nokia doit présenter le 11 février prochain sa nouvelle stratégie pour permettre au fabricant d'exister à nouveau sur le marché des smartphones. Au quatrième trimestre 2010, Nokia ne disposait plus que de 31 % de ce segment, contre 38 % au troisième trimestre. Dans ce cadre de cette stratégie, Nokia pourrait envisager de concevoir des terminaux équipés d'Android (Google) ou de Windows Phone 7 (Microsoft) et destinés au marché américain, où le groupe accuse davantage de retard qu'ailleurs. Nokia a publié un chiffre d'affaires de 12,7 milliards d'euros (+6 % sur un an) pour le quatrième trimestre 2010. Son résultat net (745 millions d'euros) chute en revanche de 21 %.

Smartphone / Nokia