Samsung publie des résultats en baisse et s'embarrasse au CES

Baisse des résultats, bad buzz au CES de Las Vegas et remise en question de son business model, le début d'année est mouvementé du côté du Sud-Coréen.

Samsung vient d'annoncer un bénéfice d'exploitation de 7,79 milliards de dollars au 4e trimestre 2013, en baisse de 6% par rapport à l'année précédente et 18% par rapport au trimestre précédent.  Le résultat du du Sud-Coréen ont été affectés par des ventes légèrement inférieures aux attentes du côté des smartphones. La faute principalement à la montée en puissance d'Apple en Asie, qui a signé récemment un accord avec l'opérateur télécom China Mobile. Un aspect d'autant plus dommageable pour Samsung, que ce dernier doit composer avec la hausse du won, sa monnaie locale, par rapport au dollars, qui rend ses produits de moins en moins compétitifs à l'international.

On comprend dès lors mieux la position de Lee Kun-Hee, le président de Samsung Electronics, qui lors de son traditionnel discours de début d'année a souligné la nécessité de se "débarrasser des modèles économiques et des stratégies d'il y a 5-10 ans centrés sur le matériel".  Estimant que "les centres de R&D du groupe devraient travailler non-stop", il veut rendre son groupe moins dépendant de son activité "hardware".

Par ailleurs, le début d'année est décidément mouvementé pour le Sud-Coréen qui vient de connaître un incident retentissant lors de la présentation par le réalisateur américain Michael Bay de son nouveau téléviseur ultra HD à écran incurvé au CES de Las Vegas. Suite à un incident de prompteur, ce dernier a en effet perdu ses moyens, au point de quitter précipitamment la scène. Un épisode abondamment commenté sur les réseaux sociaux. 

 

Samsung / Buzz