Pourquoi un site Internet mobile est indispensable Optimiser les coûts d'acquisition et de maintenance

Développer une application pour plusieurs OS équivaut à autant de budgets différents. A l'opposé, un seul site mobile coûte bien moins cher car il ne nécessite qu'un seul développement. "Pour un budget de 100 000 euros, ce qui est déjà conséquent, une marque ne peut pas être présente sur tous les OS", note Sébastien Berten. PagesJaunes, l'un des seuls acteurs français de l'Internet mobile à être présent sur tous les systèmes d'exploitation mobiles, a ainsi dû investir plusieurs millions d'euros pour ses applications. A titre de comparaison, un seul site mobile peut coûter entre 8 000 et 65 000 euros. "Un site mobile sera toujours moins cher qu'une application développée dans un environnement propriétaire. Le ROI d'un site mobile est donc beaucoup plus facilement maîtrisable que celui d'une application", note Patrick de Carvalho.


l'application de gestion de comptes de bnp paribas intègre essentiellement des
L'application de gestion de comptes de BNP Paribas intègre essentiellement des pages Web © Capture d'écran / BNP Paribas

Les pages d'un site peuvent par la suite être utilisées dans des applications dites "hybrides", ce qui permet de faire baisser le coût de développement en les réutilisant dans une application déclinée pour différents OS. Les pages d'un site mobile peuvent ainsi remplacer le code natif pour effectuer les actions qui coûtent le plus cher à développer, notamment celles qui gèrent des connexions à un système d'information. Les autres pages, comme l'écran d'accueil, sont développées en code natif. Pour Sébastien Berten, "Les applications hybrides seront bientôt composées à 80 % de webviews (pages Web) contre 20 % de code natif". Développer un site mobile est donc un premier pas indispensable dans la construction d'une stratégie mobile.


Si développer une application sur plusieurs OS coûte plus cher à la conception, sa maintenance se révèlera également onéreuse puisqu'elle nécessitera autant de développements que d'OS. L'éditeur d'une application est par ailleurs contraint de se conformer aux règles des différentes boutiques d'applications sur lesquelles elle est présente ainsi qu'aux délais de validation. Le temps qu'une même mise à jour soit validée sur les différents stores peut ainsi fortement varier. "Là encore, disposer d'un site permet de gagner en agilité par rapport à une application", estime Sébastien Berten.

Telecoms 2.0