Snapchat valorisé 20 milliards de dollars... Et maintenant ?

Snapchat levée L'application de partage de photos éphémères vient de lever 485 millions de dollars. Mais le flou entoure encore son futur business model.

Snapchat a donc finalement levé près de 485 millions de dollars selon un document de la SEC paru en catimini pendant les fêtes de fin d'année. Un document qui nous apprend en outre que le nombre d'investisseurs ayant participé au tour de table s'élève à 23. Parmi eux, le fonds KPCP, dont le Wall Street Journal annonçait fin août qu'il investissait 20 millions de dollars dans la start-up. Yahoo pour le même montant, ainsi que  GIC et August Capital, dans une moindre mesure, figureraient également dans ce tour de table amorcé courant avril 2014 et qui valorise la start-up entre 10 et 20 milliards de dollars.

Cette nouvelle manne est semble-t-il la bienvenue, en témoigne la confidence d'une source anonyme qui explique à Techcrunch que Snapchat "brûle" 30 millions de dollars par an, dont la moitié revient à Google Apps Engine pour l'hébergement des photos. Autre poste de dépense conséquent : les frais d'avocats, qui s'élèveraient à près de 3 millions de dollars par mois ! Au dernier comptage d'août 2014, Snapchat revendiquait près de 100 millions d'utilisateurs uniques mensuels. Un nombre qui se situerait, selon Techcrunch, plutôt autour des 200 millions désormais. Encore loin de WhatsApp et ses supposés 650 millions d'utilisateurs uniques mensuels , voire même de la communauté de 400 millions d'utilisateurs que revendique le chinois WeChat. 

Vers une plateforme multi-services comme WeChat ?

Au delà de la bataille des audiences, c'est surtout dans sa capacité à générer du chiffre d'affaires que 2015 sera une année charnière pour Snapchat. L'application vient de lancer un format de snaps sponsorisés en novembre qui semble particulièrement pertinent pour les marques désireuses de proposer des réductions éphémères ou d'organiser des ventes événementielles. Elle pourrait dans cette perspective être tentée de sortir du paradigme "une application, un usage", dans lequel elle a été initialement été configurée, pour se transformer à l'image de WeChat, en plateforme multi-services. Ainsi le Chinois permet-il à ses utilisateurs de payer tous types de produits tels que des places de cinéma, une nuit dans un hôtel ou une course en taxi tout en restant au sein de l'application. Le pari est risqué, Snapchat pourrait ainsi perdre ce qui a fait son succès, sa simplicité d'usage. Mais il pourrait lui permettre de se sortir des ornières dans lesquelles l'ont jeté l'absence de tout modèle économique.

Snapchat / Business model