Suède : un parti pour défendre le P2P

Voilà qui devrait intéresser les parlementaires français, à quelques jours de la reprise des discussions sur le projet DADVSI. Des utilisateurs suédois des réseaux de peer-to-peer ont décidé de créer un parti politique, le PiratPartiet (Parti des pirates), dont le but est tout simplement l'abolition de la propriété intellectuelle. Leur but est de défendre cette position devant le Parlement, ce qui leur demande tout de même de recueillir 4 % des voix lors des prochaines élections, en septembre 2006.

Peer to Peer / Propriété intellectuelle